Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LARYNGITES DE L'ENFANT

C'est une situation d'urgence avec un risque de décompensation rapide voire d'arrêt cardio-respiratoire dans le cas d'une épiglottite à haemophilus
Une laryngite fébrile qui résiste
à une injection de corticoïde est peut être une épiglottite

SEMIOLOGIE
---- $ fébrile
---- Toux rauque, cornage
---- Dysphonie
---- Dyspnée (cf infra)
---- Absence de signes de bronchiolite, d'athme ( Sibilants ++)
---- Voir également les dyspnées aiguës de l'enfant

CAT
Dans ce contexte d'urgence une injection IM immédiate de corticoïde est licite mais une surveillance rapprochée doit être mise en place (SOLUDECADRON ou CELESTENE : 1/2 ampoule si < 10 Kg et 1 ampoule si > 10 Kg)
En cas signes de gravité ( cf infra ), de jeune âge (< 6 mois), de milieu défavorisé et à fortiori en cas de non amélioration suspecte d'épiglottite, une hospitalisation est faîte ( médicalisée avec demande de réanimateur si l'épiglottite est suspectée).

LES DYSPNEES LARYNGEES

Source: Le Généraliste N° 1806- 17/10/1997. Dr Sylvie DIEU-OSIKA - Hôpital Jean-Verdier, Bondy

Chez l'enfant, le larynx est la zone la plus sensible et la plus étroite des voies aériennes.

DYSPNEES LARYNGEES
---- Dyspnée inspiratoire.
---- Tirage sus-sternal et sus-claviculaire.
---- Toux rauque avec stridor (bruit aigu en cas d'obstacle glottique ou sus-glottique) ou cornage (bruit grave, sourd en cas d'ostacle sous-glottique)

LES SIGNES DE GRAVITE
---- Avant 6 mois
---- $ fébrile majeur
---- Voix étouffée ( Donald Duck )
---- L'enfant est assis, penché, bouche ouverte ou couché sur le coté tête fléchie. Souvent hypersyalorhhée associée.
---- Dyspnée prolongée.
---- Sueurs, tachycardie, troubles de la concience par hypercapnie.
---- Pâleur puis Cyanose
---- Irrégularité respiratoire à type de pause par épuisement

Ils imposent de suspecter une épiglottite aigue à Haemophilus influenzae :
Il existe alors un risque de mort brutale si on examine l'enfant ou si on l'allonge
---- Laisser l'enfant dans la position qu'il a spontanément choisi
---- Ne pas utiliser d'abaisse langue.
---- Une hospitalisation par transport médicalisé ( SMUR) en position assise ou aprés intubation .
---- L'injection immédiate d'un corticoïde est recommandée associé à un antibiotique si on suspecte une épiglotique aigue à Haemophilus Influenzae( Ceftriaxone 100 mgKgJ IM : Médecine et Maladies Infectieuses :24, 271-273 ou céfotaxime 50 mgKg - Céphalosporine 3ème génération )

Prise en charge de l'entourage
Les enfants contacts de moins de 4 ans : Rifampicine 20 mgKg en une seule rpise pendant 4 jours (Protocoles 97 - Editions L&C)
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente