Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
ENDOCARDITE : PREVENTION
Source : CINQUIEME CONFERENCE DE CONSENSUS - 27 mars 1992 - Paris - MAJ AHA 2007 - MAJ 2010

Prophylaxis against infective endocarditis: (2007)
Adult : 2 g - Children <3 months and <40 kg : 50 mg/kg 1 hour before procedure.
Note: American Heart Association (AHA) guidelines now recommend prophylaxis only in patients undergoing invasive procedures and in whom underlying cardiac conditions may predispose to a higher risk of adverse outcomes should infection occur. As of April 2007, routine prophylaxis for GI/GU procedures is no longer recommended by the AHA. http://www.merck.com/mmpe/lexicomp/amoxicillin.html

MAJ 2010 Prévention de l’endocardite infectieuse. Recommandations 2009 de la European Society of Cardiology sur la prise en charge et la prévention de l'endocardite infectieuse - Approuvées et conseillées par la SPILF. [Lire]

L'endocardite infectieuse (EI) reste un problème préoccupant en raison de son incidence qui ne régresse pas, de sa gravité et de son coût.

L'antibioprophylaxie appliquée aux gestes invasifs chez les cardiaques représente en conséquence une première possibilité de prévention de l'EI.
Cependant, un tiers des cas d'EI survient chez des sujets a coeur présumé sain ; et d'autre part, un tiers survient en dehors de gestes invasifs identifiés. Ces faits laissent supposer l'existence d'autres facteurs de risque (épisodes infectieux récents, mauvais état dentaire, plaies cutanées...) et plaident en faveur d'autres mesures préventives élargies a l'ensemble de la population.
L' antibioprophylaxie peut être envisagée dans des situations a risque bien définies, en précisant :
1 - qu'elle ne peut éviter toutes les EI survenant chez des cardiaques a risque et après des gestes a risque;
2 - qu'elle doit être bien distinguée de l'antibiothérapie curative des épisodes infectieux et des foyers septiques, impérativement indiquée chez les malades a risque;
3 - qu'elle ne s'applique pas aux EI post-chirurgicales précoces
4 - que l'antibioprophylaxie ne représente qu'un élément de la prévention générale des EI.

NB : Tout ATCD d'endocardite est une indiquation à l'antibio-prophylaxie, même en l'absence de cause cardiaque ou autre connue.

LES CARDIOPATHIES A RISQUE
  • Prothèses valvulaires et les patients en attente de remplacement valvulaire
  • Toutes les cardiopathies congénitales cyanogènes.
  • Les valvulopathies y compris le prolapsus mitral avec IM ou simple épaississement
  • Cardiopathies congénitales non cyanogènes
    La communication interventriculaire est le plus souvent en cause. En l'absence de shunt résiduel, sa correction chirurgicale fait disparaître le risque d'EI, a la différence de celle des sténoses aortiques congénitales.
    Avant l'ère de la chirurgie, le canal artériel était une cardiopathie a risque ; sa cure chirurgicale précoce systématique a fait disparaître le risque d'EI.
  • Les cardiomyopathie obstructive : Elle semble comporter un risque d'EI d'autant plus que le gradient est élevé.

    LES CARDIOPATHIES SANS RISQUE PARTICULER
  • La communication interauriculaire (CIA)
  • Le prolapsus valvulaire mitral a valves fines sans souffle
  • Les calcifications de l'anneau mitral ne comportent pas de risque propre
  • Les cardiopathies ischémiques, hypertensives ou dilatées.
  • Les patients opérés de pontage coronarien,
  • Les patients opérés d'un shunt gauche-droit sans communication résiduelle
  • Les porteurs de stimulateur cardiaque ou de défibrillateur implantable
    ne constituent pas un groupe a risque d'EI.
  • Les manoeuvres modernes de cardiologie interventionnelle (valvuloplastie percutanée, prothèses endocoronaires, etc) et les affections vasculaires périphériques ne nécessitent pas d'antibioprophylaxie particulière.

    SOINS AMBULATOIRES DENTAIRES ou ORL
    1 heure avant l'intervention
  • Amoxicilline : 3 g per os (USA 2g) - 75 mgKg chez l'enfant (USA 50mgKg)
  • Clindamicine (DALACINE ® gel 150 mg et 75 mg) : 600 mg per os - 15 mgKg chez l'enfant
  • Pristinamycine (PYOSTACINE ®) : 1 g per os - 25 mgKg chez l'enfant

  • SOINS DENTAIRES ou ORL IMPORTANTS
    ANESTHESIE GENERALE
    Pas d'allergie aux bétalactamines
  • Dans l'heure qui précède l'intervention :
  • Amoxicilline 2 g en perfusion de 30 minutes - 50 mgKg pour l'enfant
  • Puis, 6 heures plus tard 1g d'amoxicilline per os - 25 mgKf pour l'enfant
    Allergie aux bétalactamines
  • Dans l'heure qui précède l'intervention :
  • Vancomycine 1 g en perfusion de 60 minutes ( 20 mgKg chez l'enfant, maximum 1 g)
  • Ou Telcoplanine 400 mg IVD ( pas d'AMM chez l'enfant)
  • Pas de 2ème prise per os

  • INTERVENTIONS UROGENITALES ou DIGESTIVES
    Pas d'allergie aux bétalactamines
  • Dans l'heure qui précède l'intervention :
  • Amoxicilline 2 g en perfusion de 30 minutes - 50 mgKg pour l'enfant
  • Puis Gentamicine 1,5 mgKg en perfusion de 60 minutes ou en IM ( pas chez l'enfant)
  • Puis, 6 heures plus tard 1g d'amoxicilline per os - 25 mgKf pour l'enfant
    Allergie aux bétalactamines
  • Dans l'heure qui précède l'intervention :
  • Vancomycine 1 g en perfusion de 30 minutes ( 20 mgKg chez l'enfant, maximum 1 g)
  • Ou Telcoplanine 400 mg IVD ( pas d'AMM chez l'enfant)
  • Puis gentamicine comme précédemment
  • Pas de 2ème prise per os
  • Texte complet : Prophylaxie de l'endocardite infectieuse

  • .
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente