Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
CHOLESTEROL APRES 85 ANS
Source : Lancet, 1997, 350 : 1119-1223 (18/10/1997)

Une équipe de gériatres néerlandais a suivi pendant 10 ans (1986-1996) une population de 724 sujets de plus de 85 ans qui ont été classés en 3 catégories sur la base de la valeur du cholestérol sérique

< 0,5 mmol/l Entre 5,0 et 6,4 mmpol/l > ou = 6,4 mmol/l


  • Une concentration du cholestérol total augmentée de 1 mmol/l correspond à une baisse de la mortalité de 15 %
  • La risque de mortalité par cancer et infection est significativement plus bas dans le groupe des patients dont le cholestérol ést élevé.
  • La mortalité cardio-vasculaire est sensiblement également réparti entre les 3 groupes

    Les auteurs concluent que aprés 85 ans le risque cardiovasculaire n'est plus liée à l'hypercholestérolémie et pourrait au contraire être corrélée à une certaine longévité ce qui permet de s'interroger sur l'intérêt des hypocholestolémiants chez ces patients.

    Esculape : L'étude de Framingham avait donné des conclusions identiques :
  • Personnes agées : au delà de 70 ans la corrélation cholestérol/risque cardio-vasculaire/risque iatrogène n'est pas évidente.
  • Au delà de 80 ans, la corrélation cholestérol/mortalié est plutôt inversée. Des taux bas de cholestérol augmentent le risque de cancer, dépression, mort non cardio-vasculaires

    Voir également
    oooo Cholestérol - Les facteurs de risque
    oooo Malnutrition du sujet agé
  • .
    Accueil
    Recherche
    Nouveautés
    Email webmaster
    Sommaire général
    Page précédente