Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
CHOLESTEATOME
Sources : Abrégé d'ORL . Masson
Site internet OTOLOGIE Université de Tours - Pr P. Beutter , Professeur A. Robier

Tout épithélium malpigien kératinisant et desquamant évoluant dans l'oreille moyenne ou le rocher est un cholestétome. Ils sont également nommés épidermioses
Les cholestétomes sont donc des tumeurs cutanées bénignes mais de part leur localisation lls possédent un pouvoir destructeur des parois et du contenu de l'oreille avec la redoutable complication infectieuse.
L'origne n'est pas encore bien connue. A coté des formes issues d'une otite séreuse, d'un acte chirugical même mineur ( aérateurs ), il existe des cholestétomes congénitaux (rare)

CLINIQUE
Formes non compliquées - débutantes. :
  • Rien càd pas de signes fonctionnels.
  • Simple hypoacousie, isolée, modérée voire non signalée
  • Otorrhée , souvent modérée mais volontiers fétide
    Il peut rester longtemps méconnu
    Formes compliquées
  • Surdité d'abord de transmission puis de perception ou totale
  • Vertige
  • Paralysie faciale
  • Méningite
  • Thrombo-phlébite du sinus latéral>
  • abcés du cerveau

    EXAMEN OTOSCOPIQUE




    . . .
    Souce ATLAS D'OTOSCOPIE (Pr A. Robier

    Tout malade suspect doit être impérativement adressé au spécialiste O.R.L., qui pourra :
    - en faire le bilan d'extension
    - en apprécier le retentissement fonctionnel (audiométrie...)
    - en rechercher les signes de complication.
    Le traitement est en règle générale chirurgical : éradication des lésions après ouverture des cavités de l'oreille (antro-atticotomie).
    Le geste chirurgical peut être difficile à faire accepter au malade, lorsqu'il présente des troubles minimes. La chirurgie peut nécessiter plusieurs temps opératoires à 16 mois d'intervalle. Il faut le prévenir de la nécessité d'une survellance à long terme et de la possibilité de complications, si le cholestéatome n'est pas traité.

    LE CHOLESTEATOME DE L'OREILLE EST DANGEREUX. SON INSTALLATION EST INSIDIEUSE.
    SON TRAITEMENT EST EN REGLE GENERALE CHIRURGICAL.
    TOUT MALADE SUSPECT D'UN CHOLESTEATOME DE L'OREILLE DOIT ETRE CONFIE SANS RETARD AU SPECIALISTE O.R.L.
    TOUT CHOLESTEATOME DE L'OREILLE, MEME TRAITE, DOIT ETRE SURVEILLE REGULIEREMENT ET LONGTEMPS.
    LES COMPLICATIONS ENDOCRANIENNES DES OTITES SONT GRAVES ; ELLES METTENT EN JEU LE PRONOSTIC VITAL.
    TOUTE MENINGITE PURULENTE APPAREMMENT PRIMITIVE DOIT FAIRE L'OBJET D'UN EXAMEN O.R.L. ATTENTIF.

    Pour en savoir plus : Cholesteatome
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente