Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
VERTIGES AIGUS & RECIDIVANTS

Pas toujours facile de faire la tri : l'arthrose, la spamophilie, l'angoisse, la déprime, la météo, la gueule de bois, l'oreille, etc...
Ils sont essentiellement d'origine périphérique
LES VERTIGES D'ORIGINE CENTRALE sont :
L'insuffisance vertébro-basilaire, le Wallenberg et L'infarctus cérébelleux., la La sclérose en plaques. mais toute pathologie neurologique ( Parkinson, Tabes ,etc..)peut s'accompagner de vertiges qui restent alors en second plan

Mais d'abord, est-ce un vrai vertige rotatoire ou une simple instabilité : le manège ou le bateau ? La confusion est fréquente pour le patient mais la réponse déterminante pour la suite. Voir +++ Les troubles de l'équilibre
Est ce la première fois ? Quelle est la durée du vertige ?
Qu'est ce qui le déclanche ? Couché, debout, mouvements, etc....
Quels sont les signes d'accompagnement : Céphalées ? Audition ?, Accouphènes ? troubles neurologiques? etc..
Nausées et vomissemnts ne sont pas des élements discréminatoires

Pour en savoir plus : Vertige.com Université de Marseille - Pr J. Magnan - Association Otologique de l'Hôpital Nord - A..O.H.N.

Voir également
---- Exploration radiologique des vertiges [Lire]
---- Les vertiges de l'enfant [Lire]

CRISE VERTIGINEUSE INAUGURALE càd 1er Episode

....Existe-t-il une cause évidente ? Trauma, Otite, AVC, Médicaments
....Existe-t-il des signes auditifs OUI ou NON
....Quel est l'âge du Patient

CRISES VERTIGINEUSES RECIDIVANTES

....Avec des signes auditifs
....Avec Céphalées et/ou signes Neurologiques
....Seulement des Crises vertigineuses isolées

BILAN - EXPLORATIONS

....Bilan exploratoire / Imagerie

POUR EN SAVOIR PLUS

Site sur les vertiges. par l'Association Otologique de l'Hôpital Nord
Vertiges chez l'adulte Stratégies diagnostiques, place de la rééducation vestibulaire, recommandations et références médicales.
Site sur la rééducation/réhabiliation vestibulaire (www.vestibulaire.fr.st)

Sommaire FMC



.

L'AGE DU PATIENT

Outre le contexte et l'aspect clinique de l'épisode, l'âge du patient représente le premier élément d'inquiétude ou de " benignité supposée "

ENFANT
Otite - Malformation de l'oreille interne ( troubles auditifs associés )
Equivalenent
Migraineux .
Troubles de la vision ( vertiges apparaissant à la fatigue - Parallélisme des axes optiques - Rééducation ).
Névrite vestibulaire

ADULTE JEUNE
Avec signes auditifs ? ATCD taumatisme cranien ? - Neurinome - Ménière.
Evoquer une SEP
Migraine.
Troubles de la vision ( vertiges apparaissant à la fatigue - Parallélisme des axes optiques - Rééducation ).

LA PERSONNE AGEE
C'est souvent le cadre des vertiges bénins , des troubles iatrogènes mais aussi l'âge des AVC, AIT , etc...

Retour au Sommaire



.
AVEC DES SIGNES AUDITIFS

....Otite aigue ou chronique.
....Dans le contexte d'une presbyacousie ( âge, profession...)
....
Maladie ou syndrome de Ménière
....Migraine Basilaire ( avec des troubles visuels ).
....Cholestéatome
....Otospongiose
.... IVB
....Traumatisme ou ATCD chirurgicaux
....Iatrogène ( récent ou ancien : aminoside, ...)
....Neurinome de l'accoustique
.... $ de Wallenberg
....Syndrome de Lermoyez ( Améliore une surdité )
....Delayed Verigo
.....Syndrome de Tullio

Retour au Sommaire



.
SANS SIGNES AUDITIFS

...Veritige positionel paroxystique bénin
VPPB
....Autres vertiges bénins
....AIT avec signes neurologiques
....Médicaments ototoxiques.
....Migraine accompagnée
....Névrite vestibulaire (virus, Toxique, Médicaments).
....AVC du tronc cérébral




Retour au Sommaire



.
EXPLORATIONS

...Clinique encore et toujours, otoscopie, etc...
...Test de
Fukuda
...Rien et traitement d'épreuve. +++++
...Audiogramme - ENG ( eléctronystagnométrie)
...Potentiels auditifs évoqués ( PEA)
...Scanner - IRM
...Vidéonystagnométrie : l'avenir ?

Imagerie d'un vertige (Source : Dr Mascarel http://docteurmascarel.pagesperso-orange.fr)
  • La pathologie cérébrale
    • Tumeur cerebrale : IRM
    • SEP : IRM
    • AVC : IRM
    • Malformation de charnière : IRM

  • La pathologie vasculaire
    • Insuffisance vertébro basilaire ou dissection vertébrale : DOPPLER +/- ANGIO SCANNER

  • La pathologie du VIII
    • Neurinome : IRM
    • Le conflit neuro vasculaire dans les espaces sous arachnoïdiens : IRM

  • La pathologie de l’oreille interne
    • Les malformation labyrinthiques SCANNER ou IRM ( scanner plus efficace )
    • Les pathologies inflammatoire ou tumorale et les lésions traumatiques du rocher pouvant retentir sur l’oreille interne ( fistule labyrinthique) : IRM
NB : Toutes ces pathologies sont visibles en imagerie , mais il existe également des pathologies classiques qui ne sont pas visibles en imagerie il s agit du vertige positionnel paroxystique bénin du à un coprolithe des canaux semi circulaires et de la maladie de Meniere.

Retour au Sommaire



.
AVEC CEPHALEES et/ou SIGNES NEUROLOGIQUES

....Migraine accompagnée
....Turmeur, AVC ou AIT de la fosse postérieure (
$ de Wallenberg )
....Sclérose en Plaque (SEP).

Retour au Sommaire



.
CRISES VERTIGINEUSES RECIDIVANTES ISOLEES

....Vestibulopathie récurente isolée ( ? glaucome vestibulaire de la personne agée ) : SERC
....Vertiges Positionnels Paroxystiques Benins
VPPB
....Vestibulopathie récurente ou équivalent migraineux de l'enfant
....Vertige prémesntruel : La veilledes règles, vertige type Ménière, équivalent migraineux ou VPPB
....Equivalent migraineux
....Sclérose en Plaques (SEP).

.
VPPB et AUTRES VERTIGES BENINS

A la différence des autres étiologies, la durée de la crise est brève, quelques secondes ( mais peut se reproduire trés souvent)

HoTA orthostatique
Jamais dans le lit en se retournant mais uniquement en se levant. Iatrogène ++

VPPB
Un des plus fréquent. L'épisode peut être isolé (10 %) ou plus volontiers récidivant.
Chaque épisode dure 10 à 20 secondes avec nystagmus rotatoire.
Le test de
Fukuda est positif.
Il dure en moyenne 3 semaines pendant lesquelles il apparait à chaque fois que le patient se couche d'un côté, se relève ou encore baisse ou lève la tête.
On pense qu'il s'agit d'un dépôt d'otoconies sur la cupule du canal semi-circulaire.
TRAITEMENT
---- Manoeuvres de Hallpike ( attention chez la personne agée athéromateuse )
---- Kynésithérapie adaptée.
---- TANGANIL +++ puis relais SERC.
---- Traitement : manoeuvre libératoire de Toupet et Semon (SourceQuotidien du Médecin)
Lorsque le diagnostic est fait et le côté déterminé avec certitude, le traitement du VPPB peut être réalisé par la " manoeuvre libératoire " mise au point en France par Toupet et Semont.
Le patient, assis jambes pendantes au bord du lit, sera couché rapidement du côté atteint, la tête fermement maintenue.
On attendra la disparition du vertige et du nystagmus avant de le faire pivoter énergiquement pour l'amener de l'autre côté du divan. On attendra alors de quelques secondes à trois ou quatre minutes l'apparition d'un violent et bref vertige accompagné d'un nystagmus roulant vers le haut.
Cette manoeuvre soulage le patient de son vertige de position, mais il faudra le prévenir de la possibilité d'un état ébrieux pendant un ou deux jours.
Une alternative
Il existe une alternative à cette manoeuvre utilisant la fatigabilité du VPPB : trois ou quatre fois par jour, le patient prendra volontairement la position déclenchante plusieurs fois de suite jusqu'à disparition du vertige (de trois à cinq mouvements sont en en général nécessaires). Au bout de huit à dix jours, le vertige disparaît.

Toute évolution imprévue de ce vertige doit faire reconsidérer le diagnostic et évoquer la possibilité d'une atteinte de la fosse postérieure.
Dr Sophie TRONCHE
Attachée à l'hôpital Lariboisière, Paris et Le Perreux

Voir également La kinésithérapie des vertiges par P. Bellenge

PRESBYVESTIBULIE>
Diminuton des capacités d'adaptation fonctionnelle vestibulaire due au vieillissement de l'oreille interne. Son équivalent cochléaire - souvent associé - est la prebyacousie, les accouphènes.
Attention aux traitements type BZP, somnifère, etc.. TRAITEMENT : SERC - TANAKAN - VASTAREL - NOOTROPYL - etc...

VERTIGES MULTISENSORIELS DE LA PERSONNE AGGE
Etiologie fréquente chez le sujet agé par atteinte des sytèmes de renseignement sur la position du corps dans l'espace ( capacité des capteurs sensoriels et/ou intégration des informations : vison, presbyvestibulie, système musculo-squelettiques, etc...).
Attention aux traitements type BZP, somnifère...
TRAITEMENT : SERC - TANAKAN - VASTAREL - NOOTROPYL - etc...

l'IVB et CERVICARTHROSE
l'IVB authentique ne se traduit pas uniquement par des vertiges. Elle est faite de divers symptomes transitoires asscociés ( troubles visuels, drop-attack, épisodes déficitaires sensitifs et moteurs ) évoquant également un AVC ou un
AIT.
Seules les racines C2 et C3 particpent au contrôle vestibulaire. Une uncarthrose en C5-C6 ne peut donc être incriminée...
L'IVB peut donc être retenue seulement si une pathologie vestibulaire a été éliminée et s'il existe un $ cervical associé. Les vertiges de l'IVB sont plus souvent à type d'instabilité provoquée par des mouvements de la tête.

- L'insuffisance vertébro-basilaire (IVB).
  • Les troubles de l'équilibre associent ataxie, démarche ébrieuse ou vertiges rotatoires. Ils s'y ajoute une hypoacousie de perception.
  • Le déficit moteur touche un ou plusieurs membres, de la simple parésie jusqu'à la paralysie.
  • Les troubles sensitifs sont à type d'engourdissements, de paresthésies, intéressant un ou plusieurs membres, parfois la face.

    Ces manifestations se combinent d'une manière variée, mais elles doivent être transitoires et régressives pour porter l'étiquette d'IVB.
    Suspecté par l'interrogatoire, le diagnostic est affirmé par les explorations vasculaires : doppler, écho-tomographie des vaisseaux du cou mais surtout, angiographie.

    Retour au Sommaire



    .
    TEST DE FUKUDA

    Le test de Fukuda consiste à piétiner sur place, yeux fermés et bras tendus, 30 pas en 30 secondes en levant les genoux à 45 degrés.
    ....Il condense l'épreuve de Romberg et marche en étoile.
    ....Il est positif si la déviation atteint 30 °.
    ....Il permet également d'observer une latéralisation, une ataxie (piétinement maladroit, instable, périlleux), un déficit postural.

    TEST FUKUDA 2...
    Les bras le long du corps, le patient effectue un piétinement sur place (yeux fermés ???) en levant les pieds 50 fois. On mesure l'angle de rotation qui ne doit pas excéder 60°.

    Retour au Sommaire



    .

    La névrite vestibulaire.

    Environ 5 % des vertiges

    SEMIOLOGIE
    Dans les suites d'un $ infectieux (virus) ou sans cause apparente :
    ---- Vertige rotatoire intense et brutal avec signes neuro-végétatifs.
    ---- Il dure depuis plusieurs heures ( voire jours ) sans arrêt
    ---- La station debout est impossible.
    ---- Nystagmus spontané intense du côté sain.
    ---- L'audition est normale ( à la différence du
    $ de Ménière ).
    La crise dure qques jours voire qques semaines.
    50 % des malades guérissent sans aucune séquelle, les autres grâce à un système de compensation (le système de l'équilibration apprenant à fonctionner normalement malgré le labyrinthe défectueux) n'ont plus de trouble de l'équilibre mais leurs examens vestibulaires restent perturbés : l'organe labyrinthique présente un déficit séquellaire et stable.

    NB : les virus les plus souvent impliqués sont zona, varicelle, oreillons

    .

    Le Syndrome de Tullio

    Déclanchement de troubles d l'équilibre par un phénomène sonore.
    ---- Par le patient : chant, cri
    ---- Par un bruit externe généralement assez fort : cri mais également voix, musique voire au téléphone.

    Il n'existe de surdité associée et le bilan audio-vestibulaire est pratiquement normal
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente