Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
TOUX PROLONGEES - ETIOLOGIES
Dr H. Raybaud Décembre 1998

C'est à dire supérieure à 3 semaines et en dehors d'une cause connue, bien sur.

  • Sinusite par jetage postérieur isolé - Amygdalite chronique
  • RGO
  • Asthme : une toux nocturne peut être la seule manifestation .
    Voir les fiches Asthme dans le sommaire FMC / Pédiatrie
  • BPCO
  • Corps étranger bronchique
  • Bouchon de cérumen (toux réflexe déclanchée par un coton tige)
  • Coqueluche 12 à 32 % des patients adultes consultant pour une toux prolongée sont infectés par Bordetella pertussis
  • Germes intracellulaires ( Mycoplasma pneum., Chlamydiae pneum. - Légionnelloses )
  • Tuberculose - Mucovicidose - Cardiopathie - Arythmie auriulaire
  • Environnement ( tabac - Pollution )
  • Toux à précipitines ( type Poumons de Fermier - Oiseleurs )
  • Candidoses - Aspergilloses - Mycobactéries ( ++ HIV )
  • Iatrogènes ( IEC )
  • Cancer bronchique
  • amylose, précipitines, etc.......
Voir également : CAT Toux chroniques de l'enfant En pratique... Infection bactérienne, jetage postérieur, asthme et RGO en première ligne.
Radio des poumons +/- sinus.
En seconde ligne : TDM et fibroscopie bronchique

.

Coqueluche - Bordetella pertussis

Source : Abstract Pédiatrie N° spécial Mars 1997
Symposium International sur les vaccins du futur organises par les laboratoires SmithKline Beecham Biologicals


Cherry & Coll - UCLA - Los Angeles
Travail réalisé sur 33 000 étudiants suivi pendant 2 ans pour toux prolongées ( > 6 jours ). Malgré un statut vaccinal théoriquement correct à 94 %, des antigènes spécifiques d'une infection récente de coqueluche ont été mis en évidence dans plus de 50 % des sujets.

Toutes les études récentes concordent sur un fait : 12 à 32 % des toux prolongées de l'adulte sont dues à une infection coquelucheuse.

La mise à disposton d'un vaccin acellulaire dont la tolérance est meilleure (8 cas de convulsions sur 2,5 millions de doses ) devrait entrainer une remontée de la couverture vaccinale.

Voir également
Coqueluche (04/2001)

Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente