Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
LA SYPHILIS
Infection par le Tréponème - Treponema pallidum.
MST à déclaration obligatoire non nominale si la patient accepte le traitement.
Recherche des sujets contacts et des autres
MST
MAJ 2016
WHO GUIDELINES FOR THE
Treatment of Treponema pallidum (syphilis)
[Lire]

MAJ 2014
Info-antibio N°4 : 2014 : Recommandations européennes sur la prise en charge de la syphilis [Lire]

BILAN BIOLOGIQUE D'UNE SYPHILIS

L'examen à l'ultra-microscope reste de mise. Sa négativité n'élimine pas le diagnostic

BILAN INITIAL DE DEPISTAGE
------ VDRL : Veneral Disease Reaserch Laboratory.
------ TPHA : Treponema Pallidum Haemagglutination Assay ( plus spécifique ).
BILAN COMPLEMENTAIRE
------ TPI : Test de Nelson ( spécifique ).
----- La commission de nomenclatures vient (12/2001) de décider que le Nelson sera remplacé par les techniques d'immunoblotransferts ou immunoblots spécifiques.
------ FTA-ABS : Fluorescent Treponema Assay.

VDRL et TPHA Négatifs
----- On peut écarter une syphilis sauf contamination récente càd moins de 3 semaines.
----- Si risque important, faire soit FTA-ABS avec recherche d'IgM, soit sérologie 3 semaines plus tard.
----- Associer prélèvement local, évoquer les autres MST

VDRL négatif et TPHA positif
----- Soit cicatrice sérologique. Interrogatoire, notion de traitement ancien. Pas de traitement.
----- Soit un syphilis décapitée par un traitement antibiotique donné pour une autre affection. Faire FTA-ABS, en particulier chez le sujet jeune.

VDRL positif et TPHA négatif
----- Une fausse positivité du VDRL peut survenir lors d'infections virales, parasitaires, au cours de la grossesse, aprés certains vaccins, lupus, connectivites, myélome, Waldenström.
----- Faire FTA-ABS et TPI.

VDRL et TPHA positifs
----- Il s'agit d'une syphilis.
----- Les test complémentaires vont préciser le stade et le traitement.
----- L'interrogatoire va devoir préciser si c'est une maladie connue, traitée, ancienne, récente.
.............1 : C'est une maladie connue, ancienne et qui a été traitée + des taux faibles des 2 marqueurs ( VDRL entre 0 et 4 - TPHA entre 160 et 1280 ) : c'est une cicatrice. pas de traitement. TPI négatif
..............2 Dans les autres cas, TPI et FTA-ABS confirment la maladie.
.........................
Syphilis primaire : VDRL entre 2 et 16 - TPHA 160 à 1280
......................... Syphilis secondaire : VDRL autour de 16 - TPHA vers 1280


Retour


.

SYPHILIS PRIMAIRE

SEMIOLOGIE

Incubation 21 jours ( 10 à 90 ).
Le chancre: ulcération superficielle (rouge mat ), unique, bien limitée, indolore, superficielle, indurée laissant sourdre une sérosité qui contient le germe.

Localisations : Sillon balano-préputial, vulvo-vaginale, bucco-pharyngée, ano-rectale. Elle passe facilement inaperçue chez la femme par sa localisation fréquente méconnue au col utérin ( sans ADP).
ADP fermes, indolores, uni ou bilatérales.
Voir
Diagnostic différentiel

BIOLOGIE
Voir : Biologie

TRAITEMENT
Sauf allergie, il repose sur la penicilline. Faire un RAST en cas de doute. Attention aux allergies à la procaïne
MAJ 2016 WHO GUIDELINES FOR THE Treatment of Treponema pallidum (syphilis) [Lire]
Les recommandations du CDC MAJ 1999
Info-antibio N°4 : 2014 : Recommandations européennes sur la prise en charge de la syphilis [Lire]


SURVEILLANCE
FTA quantitatif : M0, M1,M3, M6, M12 ( M pour Mois ).
Retour
<

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

  • Herpes .Les lésions sont douloureuses, généralement vésiculeuses et multiples puis érosives groupées en bouquet.
  • Le Chancre Mou (Bacille de Ducrey ). Lésion douloureuse, on indurée. Incubation courte (2 à 7 jours ) avec Adp trés inflammatoires
  • La gale. Prurit trés important
  • Les aphtes génitaux
  • Psoriasis . mais lésion non ulcérée
  • Lichen plan
  • Maladie de Nicoles-Favre. (lymphogranulomatose) trés rare
  • Donovanose trés rare

SYPHILIS SECONDAIRE

L'IMPORTANT C'EST D'Y PENSER
En effet, la diversité de la sémiologie l'a fait surnommer " la grande simulatrice " et les erreurs de diagnostic sont fréquentes.
A ce stade, la maladie est trés contagieuse mais encore totalement curable. .

SEMIOLOGIE
Elle est dominée par les signes cutanés. On cherchera des signes muqueux et une polyadénopathie

Toute éruption cutanée traînante non prurigineuse est suspecte
  • La Roséole est la forme précoce. Généralement 45 jours aprés un chancre non traité. Souvent modérée, elle passe volontiers inaperçue.
    Macules arrondies ou ovalaires (5 à 10 mm de diamètre), roses pâles sans prurit ni desquamation dominant sur le tronc et la racine des membres. Elles vons persister 1 à 2 mois
  • Les Syphilides papuleuses plus tardive (4 à 12ème mos ) . Papules lenticulaires (2 à 10 mm de diamètre) cuivrée ou rouge sombre de la paume des mains et plantes des pieds, indurées et sans prurit
  • Formes déroutantes : acné, papulo-crouteuses, impétigo, dermatophites des plis, condylomes acuminés, dermite séborrhéique, herpes circiné, psoriasis, perlèche, folliculite, alopécie pariétale
  • Muqueuse : glossite , amygdalite, perlèche unilatérale,fissures indolores le la vulve ou de l'anus
  • La polyadénopathie précoce, tous les térritoires ( sous-occipitales, cervicales postérieures, épitrochlénnes sont évocatrices )
  • L'alopécie pariétale, irrégulière, en plaques de qques centimères de diamètre
  • Splénomégalie, douleurs osseuses (++ tibia - Rx : lacunes), transaminases, asthénie banale
DIAGNOSTIC
Doit être confirmé par la
biologie
VRL et TPHA positifs
----- Il s'agit d'une syphilis.
----- Les tests complémentaires vont préciser le stade et le traitement.
----- L'interrogatoire va devoir préciser si c'est une maladie connue, traitée, ancienne, récente.
.............1 : C'est une maladie connue, ancienne et qui a été traitée + des taux faibles des 2 marqueurs ( VDRL entre 0 et 4 - TPHA entre 160 et 1280 ) : c'est une cicatrice. pas de traitement. TPI négatif
..............2 Dans les autres cas, TPI et FTA-ABS confirment la maladie.
......................... Syphilis primaire : VDRL entre 2 et 16 - TPHA 160 à 1280
......................... Syphilis secondaire : VDRL autour de 16 - TPHA vers 1280

TRAITEMENT
---- EXTENCILLINE 2,4 M.UI : 3 injections à 3 jours d'intervalle
---- BICLINOCILLINE 1 M.UI : 1 injection IM/jour 15 jours
---- Erythromycine 2 g/J 15 jours
---- Doxycline 200 mg/jour 15 jours ( 1 cp matin et soir)
La surveillance se fera sur 2 ans par la sérologie en particulier chez les sujets à risque de récidive !
MAJ 2016 WHO GUIDELINES FOR THE Treatment of Treponema pallidum (syphilis) [Lire]
Voir les recommandations du CDC MAJ 1999
Info-antibio N°4 : 2014 : Recommandations européennes sur la prise en charge de la syphilis [Lire]


Retour

SYPHILIS TERTIAIRE

Benzathine benzylpénicilline G (EXTENCILLINE) 2,4 millions d'unités : 3 injections IM espacées d'une semaine.

Neurosyphilis
Benzylpénicilline G : 3 à 4 millions d'unités IV toutes les heures (soit 24 millions d'unités par jour) pendant 10 à 15 jours

Syphilis chez un patient HIV positif
La réponse sérologique peut être modifiée en plus ou moins !!
La recherche d'une neurosyphilis doit être faite par ponction lombaire au moindre doute.
---- Syphilis récente : Benzathine benzylpénicilline G (EXTENCILLINE) 2,4 millions d'unité 1 à 2 injections IM espacées d'une semaine
---- Syphilis tardive : Benzathine benzylpénicilline G (EXTENCILLINE) 2,4 millions d'unités. 3 injections IM espacées d'une semaine
---- Neurosyphilis : traitement habituel d'une neurosyphilis
MAJ 2016 WHO GUIDELINES FOR THE Treatment of Treponema pallidum (syphilis)
[Lire]

Voir les recommandations du CDC MAJ 1999
Info-antibio N°4 : 2014 : Recommandations européennes sur la prise en charge de la syphilis [Lire]
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente