Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
.

SIDA INFOS PRATIQUES

APRÈS UNE PRISE DE RISQUE SEXUEL
La campagne de l’Inpes préconise quatre réflexes à adopter [Lire]

Pour Esculape un seul mot d'ordre


Pour éviter une infection par le virus du Sida (HIV)
UN TRAITEMENT EN URGENCE

Vous avez eu une relation sexuelle sans préservatif avec une personne rencontrée sur un lieu de drague, sur internet ou par petite annonce ?
Votre capote a craqué pendant un rapport sexuel avec une personne séropositive ?
Bref, vous craignez d'avoir été exposé au virus du sida, il existe une solution :
le traitement d'urgence « post-exposition ».
Voila que faire : [Lire]




Contamination accidentelleCAT. Vous avez 12 heures !
CAT risque de contamination sexuelle
Prophylaxie antirétrovirale après agression sexuelle
HIV Primo-infection-bilan-CAT (Synthèse pratique 09/1998)
agp24 - sérologies (en pratique)

TRITHERAPIES : DES NUMEROS D'APPEL
Depuis le 30 octobre les ordonnances de trithérapie prescrites à l'hôpital pourront être renouvellées et distribuées en ville.
Le généraliste ne modifiera pas le traitement mais aura pour rôle essentiel de dépister les effets secondaires et les pathologies opportunsites si possible dans une structure de réseaux et doit avoir un correspondant hospitalier direct..
Il va assurer une partie des protocoles réguliers (cliniques et biologiques ) de surveillance.
A chque consultation,Il décidera si le patient continue le trt en cours ou s'il doit être dirigé vers le correspondant hospitalier pour une modification du trt en cours.

Toute pathologie intercurente banale comme un lumbago va nécessiter - avant de prescrire un trt classique par un AINS - la certitude d'absence d'interférence en terme de majoration de toxicité, modification de la concentration soit du trt antiviral soit du médicament prescrit
Un logiciel spécialisé simple pourrait être disponible pour rappeler au soignant les EI et les protocoles de surveillance ( téléchargeable ? le rêve ).

Une brochure sera distribuée (?)

Sida Info Service
---- Tout public :
---- Infos pour les soignants : 0.801.630.515 - 9h à 23 h 7 jours/7 (Réservés aux médecins, infirmiers, pharmaciens, biologistes, etc...)

SIDANET.ASSO.FR Le site francophone de référence avec une actualisation fréquente

SEROPOSITIF : LA SURVIE DEPEND DU POIDS
Dans le principe : manger de tout et manger plus car les études ont montré que les séropositifs brûlent plus de calories..
Prendre des compléments alimentaires et stimuler l'appétit.

LES VITAMINES ET LES MICRONUTRIEMENTS
Outre le déficit en calories, on rencontre généralement une baisse du cholestérol, protidémie, folates, B12, B6, Zinc, sélénium, bêtcarotènes.
Un étude menée au Canada a montré l'intérêt ( y compris sur la charge virale ) d'une suplémentation journalière de 800 mg de Vitamine E et 1 gramme de Vitamine C
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente