Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

SAAP ou SAPL ou SAP
Syndrome des Anticorps Anti-Phospholipides

Décrit initialement associé au LED ( Lupus Erythémateux Disséminé ), le SAAP entraine une hypercoagulabilité sanguine responsable de manifestations pouvant être graves.

SEMIOLOGIE
  • Migraine +++ précède les complications de plusieurs années
  • AIT - AVC - Epilepsie
  • HTA - IDM ( le SAAP serait impliqué dans 20 % des IDM de l'adulte jeune ).
  • Thrombose veineuse profonde
  • Embolie pulmonaire
  • Endocardite aseptique emboligène
  • Valvulopathie mitrale associée
  • Microangiopathie rénale - $ néphrotique
  • Purpuras - Thrombopénie ( Le SAAP serait impliqué dans 30 % des purpuras thrombopéniques idiopatiques )
  • Livedo réticularis
  • Anémie hémolytique auto-immune
  • FC à répétition ( Le risque de FC est de 80 % en cas de SAAP ).
  • Nécrose tête fémorale
  • Bref, tous les problèmes liés à une hypercoagulabilité sanguine
  • BIOLOGIE
  • VS augmentée et hypercoagulabilité
  • Anémie hémolytique - Thrombopenie
  • Association avec AC antinucléaires et anti DNA ( ?)

    Deux types de tests sont utilisés si un SAAP est suspecté :
  • Test de coagulation avec un allongement du temps de céphaline activé
  • AC anticardiolipine - Anticorps Anti-Phospholipidespar technique Elisa

  • Voir également AUTO-ANTICORPS Diagnostic des maladies auto-immunes [Lire]
  • DEPISTAGE : QUI ? (Dr P. Philippe CHU de Clermont-Ferrand)
    • Toute thrombose veineuse récidivante ou de siège inhabituel
    • Tout épisode thrombotique artériel avant 45 ans ou en l'abscence d'athérome
    • Toute mort foetale aprés 10 semaines ou FC spontanée récidivante (>2)
    • Thrombopénie prolongée
    • Lupus systémique
    • livédo racemosa
    • Vulvulopathie d'origine indéterminée
    • Chorée on familiale
    • Hémorragie surrénalienne bilatérale
    TRAITEMENT
  • AVK (antivitamine K)
  • Anti-agrégants plaquettaires
  • ? Corticothérapie - ? Immunosuppresseurs...
  • La prévention des pertes foetales repose sur l'anticoagulation par calciparine ou HBPM à dose curatuve éventuellement associé à l'aspirine à faible dose (Dr P.PHilippe CHU de Clermont-Ferrand)
  • Pour en savoir plus
  • Nephrohus.org
  • Sapl-mdb/intro
  • Thrombose et biologie (webmedguide.com)

    - le 08/07/04 : La face neurologique du syndrome anti-phospholipidique ( SAP )..
    Le SAP est caractérisé par des thromboses récurrentes, des avortements à répétition et des manifestations neurologiques.
    Mécanisme: obstruction veineuse et artérielle par hypercoagulabilité.
    Les troubles neurologiques dominent souvent le tableau clinique:
  • Céphalées, migraines, dysfonctionnements cognitifs le plus fréquemment.
  • plus rarement, démence, épilepsie, chorée, sclérose multiple, pathologies psychiatriques, myélite transverse, syndromes oculaires, surdité de perception, mouvements anormaux.

    Le traitement anti-coagulant ( aspirine ou anti-coagulants per os ) peut mener à une amélioration sensible.

    Traduit de l'anglais par le Dr André Figueredo - Source: the Science Direct ( Juillet 2004 )
    Lien: http://www.sciencedirect.com
  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente