SYNDROME ET MALADIE DE RAYNAUD

4 possibilités à explorer :
  • La Maladie de Raynaud : hypersensibilités des artères digitales. Idiopathique et bénin.
  • le $ de Raynaud iatrogène ( DHE, Bétabloquants,..)
  • le $ de Raynaud mécanique : dactylo, canal carpien, engin vibrant, côte cervicale, hernie cervicale...
  • le $ de Raynaud secondaire à une pathologie générale : sclérodermie ++, connectivites, $ de Sharp, PR, PAN, Horton, LED , hémopathies, CREST, $ paranéoplasique... BILAN
    ---- Rx Poumon : fibrose pulmonaire, connectivite.
    ---- Capillaroscopie unguéale : aspect normal ou peu modifié dans la maladie de Raynaud. Au contraire, une capillaroscopie perturbée évoquera une maladie de système.
    ---- Rx des mains.
    ---- Biologie suivant le cas

  • Un bilan et un traitement est rarement nécessaire. La majorité sont bénins et nécessitent qu'une information des facteurs favorisants. En cas de gêne importante, un traitement par la nifédipine peut être proposé pendant les périodes de froid. Les formes graves sont souvent secondaires à une maladie systémique (slérodermie). Dans ce cas, aucun médicament n'a d'efficacité rigoureusement démontrée.
    Prescrire N° 222, Novembre 2001

    TRAITEMENT DE LA MALADIE DE RAYNAUD
    Inhibiteur mécanique ( ADALATE )
    Prazozine.
    Trinitrine percutanée.
    Griseofulvine (FULCINE FORTE ® 500 mg, GRISEFULINE ® 500 mg )
    ---- 500 à 2000 mg/jour
    ---- Surveillance : hémogramme, protéinurie pour les trt > 1 mois et > 1 g/jour


    Le $ de CREST est une variété bénigne de sclérodermie d'étiologie inconnue.
    Femmes ++, concrétions calcaires sous la peau, dysphagie ( par diminution de la motricité de l'oesophage )
    Taches violacées de la peau, télangectasies
    Sclérodactylie.

    MAJ : 10/2001
    Coleiro B, Marshall SE, Denton CP, Howell K, Blann A, Welsh KI, Black CM. Treatment of Raynaud's phenomenon with the selective serotonin reuptake inhibitor fluoxetine. Rheumatology (Oxford). 2001 Sep;40(9):1038-1043.
    Les auteurs ont comparé l’action de la fluoxétine, inhibiteur sélectif de la récapture de la sérotonine à la nifédipine comme traitement du phénomène de Raynaud primitif ou secondaire .
    Les résultats ont montré une réduction de la fréquence et de la sévérité des crises dans les deux groupes de traitement mais cette réduction n’a été significative que pour la fluoxétine : respectivement p = 0,003 et p = 0,0002. la réponse la plus importante était observée chez les femmes et chez les patients ayant un phénomène de Raynaud primitif. - une amélioration significative de la réponse thermographique au test au froid a été observée chez les femmes avec phénomène de Raynaud primitif et traitées par la fluoxétine mais non chez celles traitées par la nifédipine.
    Accueil Nouveautéswbm@esculape.com Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente
    >