LA PREMENOPAUSE

Voir également :
Périménopause par le Dr Ohayon
Cette période de la vie féminine peut être analysée en 2 phases et 4 types de patientes

PREMIERE PHASE.
Insuffisance lutéale et hyperoestrogénie relative
Cette phase peut s'accompagner d'un cortège de signes fonctionnels : mastodynies, irritabilité, agressivité, migraines, palpitation, troubles digestifs ( constipation, colite ) ( cf SPM ) voire d'une prise de poids, d'une hyperandrogénie et dévoiler une HTA, des troubles métaboliques.
Ils accompagnent deux maîtres symptômes :
IRREGULARITES MENSTRUELLES Dans un premier les cycles se raccourcissent : accélération de maturation des follicules par élévation progressive de la FSH puis ils deviennent irreguliers et s'allongent par baisse de la sensibilité des follicules à la FSH et apparition d'une dysovulation. La progestérone , normalement secrétée par le corps jaune, manque.

MENORRAGIES HYPERPLASIQUES et/ou FIBROME
L'excistence de douleurs pelviennes doit conduire à un ilan complémentaire.
L'hyperplasie de l'endomètre est retenue aprés élimination d'une étiologie organique dont le diagnostic de certitude passe par un curetage biopsique.
L'echographie seule peut toutefois suffire à la mise en route d'un traitement d'épreuve sur 3 cycles.
L'HSG peut également être licite afin d'éliminer une adénomyose , polypes, etc....

SECONDE PHASE
Apparition d'épisodes d'hypooestrogénie
Elle correspond à des arrêts/reprises de la fonction ovarienne oestrogénosecrétante.
La sémiologie associe des périodes de phase I à des périodes de sémiologie ménopausique franche : amenorrhée, bouffées de chaleur, asthénie physique et psychique, baiise de la libido voire dépression.
En cas d'obésité de type androïde, les risques tensionnels, biologiques voire cancer de l'endomètre sont aumentés.

BIOLOGIE
---- FSH et 17 béta oestradiol.
La biologie n'est pas trés utile si la patiente n'est pas sous traitement hormonal.
En cas de doute, faire 3 tests avec un progestatif càd 10 jours de LUTENYL par mois.
L'apparition d'un saignement infirme le diagnostic de ménopause installée. L'abstention ou un trt oestroprogestatif ( pilule 3ème génération ou freination substitution ) doivent être envisagés. Voir éventuellement Ménopause

Diagnostic sous trt oestroprogestatif ou freinage-substitution
Dosage FSH, 17 béta-oestradiol le 7ème jour de l'arrêt du tt hormonal en cours càd le matin du jour de la reprise.
---- FSH Haute et oestradiol bas : ménopause probable. Arrêt du trt et confirmer par 3 test progrestatif puis THS
---- FSH Haute et oestradiol normal : Pas de ménopause en cours. Continuer le traitement en cours.
---- FSH Normale ( et oestradiol normal ) : Pas de ménopause en cours. Continuer le trt en cours

Diagnostic sous progestatifs macrodosés
---- Pas d'hémorragie de privation et bouffées de chaleur confirme la fin de l prémonopause.
---- FSH, 17 béta oestradiol en cas de doute.

NB
Si avec la ménopause, l'ovaire ne sécrète plus d'oestradiol ni de progestérone, il reste une glande androgénosécrétante et peut entrainer des signes d'hirsutisme.

TRAITEMENT
Une préménopause sans problème ne se traite pas !
Abscence de contre-indications comme pour la menopause
Une pilule oestroprogestative de 3ème génération càd pilule avec gestogène ou désogestrel

TRT DE LA PREMIERE PHASE
Basé sur l'utilisation de progestatifs pregane ou nor-pregnane.
---- 10 à 15 jours par mois càd de J16 ou J11 à J 25.
---- 20 jours par mois ( càd de J6 à J25 ) si on désire un effet contraceptif pour certains progestatifs

TRT DE LA SECONDE PHASE = Trt freinage-substitution
Basé sur l'association :
---- Un progestatif 20 jours par mois ( càd de J6 à J25 )
---- Un oestrogène naturel de 10 jours de J16 à J25.
En cas d'hirsutisme associé ( et de poids normal ) le trt associe un antiandrogène de référence, l'acétate de Cyproterone et une oestrogénothérapie
ANDROCUR 1 cp/J de J5-J25 + Oestrogénothérapie de J14-J25 ( pas d'effet contraceptif avant 3 mois ).
CLIMENE
MINULET, PHAEVA, MONEVA, etc .. ( càd pilule avec gestogène ou désogestrel ) associée à ANDROCUR 1 cp avec les 10 premiers comprimes de chaque plaquette .)


.

OESTROGENES


    Comprimés
  • OROMONE 2 mg cp (28)
  • PROGYNOVA 2 mg cp (20)
  • PROVAMES 2 mg cp (28)
  • ESTROFEM 1 et 2 mg cp (28)
    Crème - Gel
  • OESTRODOSE 80 mg/flacon : 1 à 2 pressions/J (0,75 et 1,5 mg )
  • OESTROGEL 80 mg/tube
  • ESTREVA : 1 pression délivre 0,5 mg
    Patchs transdermiques
  • OESCLIM 25/50/100
  • MENOREST 37,5/50/75
  • DERMESTRIL
  • etc...
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente