Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente

LES PILULES OESTROPROGESTATIVES

EN PRATIQUE

MAJ 2016
Le bon choix : EE 20 µg + Lévonorgestrel.

Pour les mêmes doses d'oestrogène, comparé au lévonorgestrel le désogestrel and gestodène sont associés à une augmentation statistiquement significative du risque d'embolie pulmonaire. Pour le même type de progestatif, 20µg d'EE versus 30 ou 40µg est associé aà une diminution du risque d'embolie pulmonaire, d'AVC ischémique et d'infarctus du myocarde (Exemple :Leeloo, Lovavulo, etc...)
What this study adds
-For the same progestogen, using an oestrogen dose of 20 µg compared with 30-40 µg was associated with lower risks of pulmonary embolism, ischaemic stroke, and myocardial infarction
-Oral contraceptives containing levonorgestrel with 20 µg of oestrogen was the combination associated with the overall lowest risk of pulmonary embolism and arterial thromboembolism [Lire]

Voir également : Les Pilules. Dr Ohayon
Voir également Pilule : bilan et surveillance (XIIIes Journées Pyrénéennes de Gynécologie - Tarbes - 1 & 2 octobre 1999.)

LES CONTRE-INDICATIONS
---- ATCD de Maladie thrombo-embolique
---- Maladies à risque trhombo-embolique ( valvulopathies, coronaropathies )
---- HTA, Insuffisance rénale, connectivites ( lupus ), Porphyrie
---- ATCD cancer du sein et de l'endomère
---- Grossesse....
---- Anomalie congénitale de la coagulation ( à rechercher sur ATCD familiaux de thrombose veineuse )
---- Diabète, dyslipidémies
---- Hépatite évolutive ou récente, cirrhose, ictère
---- ATCD d'ictère gravidique
---- Hypertriglycéridémie majeure ( exceptionnelle )
---- Tabagisme aprés 35 ans

LE BILAN INITIAL ET LA SURVEILLANCE
---- Interrogatoire et clinique ++++ (Poids, TA, migraine, veines..)
---- Frottis cervico-vaginal
---- Biologie : voir RMO et RM+
---- Dosage d'antithrombine III en cas d'ATCD familiaux

LES CRITERES DE CHOIX
Des avis contradictoires....
  • Les 3ème génération ont moins d'effet androgénique et seront préférées en cas d'acnée, hyperséborrhée, hyperpilosité, chute de cheveux, surpoids " androgénoïde ".
    DIANE 35 est une alternative.
  • Les 2 ème génération semblent préférables en cas d'irrégularités menstruelles
  • Le risque thromboembolique semble directement lié à la quantité d'oestrogènes
  • Le risque artériel ( avec tabac, morphotype " endroïde ", aprés 35 ans ) dirigera vers une 3ème génération.
  • Mastodynie : Minidosée à climat progestatif (ADEPAL, CILEST) ou associée à 10 jours de progestatifs (10 derniers jours de la pilule) comme UTROGESTAN ou DUPHASTON, une minipilule comme MERCILON, CYCLEANE 20, HARMONET, MELIANE, etc..)
  • Fibrome : idem ou progestaitf macrodosés
  • Pilule du lendemain
  • La micropilule progestative
PROBLEMES ET AMENAGEMENTS
  • Spotting dans les 3 premiers mois ne doit pas faire modifier le choix. Au delà soit faire un cyle à 50 gamma soit passer à une pilule plus fortement dosée en oestrogènes
  • Prise continue d'une oestroprogestative est possible soit pour traiter les migraines cataméniales ou les dysménorhées et pour décaler les règles (voyage, examen, etc...) mais l risque de spotting est augmenté dès le 2ème mois et impose le retour eu schéma classique
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente