Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LE PIED DOULOUREUX DE L'ADULTE

En dehors des causes évidentes...
LE PIED DOULOUREUX CHEZ L'ENFANT ET L'ADOLESCENT

En dehors des causes évidentes... .
  • Douleur du Talon
  • Infections - ostéomyélite
  • Tumeurs : kyste, ostéome ostéoïde, ostéoblastome
  • Scaphoïdite tarsienne ( garçon entre 3 - 8 ans, douleur de la partie dorsale ou interne du pied à la marche )
  • Maladie de Renander ( 9-17 ans , effort sur pied creux - Métatarsalgie antéro-interne de rythme mécanique )
  • Fracture de fatigue
  • Maladie de Freiberg : ostéonécrose de la tête du 2ème métarse ( Fille 10 - 16 ans - danse - talons hauts sur soit gros orteil trop long oit trop court ).
  • Arthrite chronique juvénile ou SPA juvénile ( talalgie et métatarsalgie inflammatoire ).
  • Algodystrophie
  • Synostose congénitale du tarse
  • ostéochondroses - Epiphysites de croissance (++ Talon )
Retour en début de page

=====================================================

METATARSALGIES STATIQUES & SYNDROME TROPHOSTATIQUE
LE VIEILLISSEMENT DU PIED


Les douleurs sont de type mécanique généralement plantaire antérieure ou supéro-interne

METATARSALGIES STATIQUES

GROS ORTEIL TROP COURT - HALLUS VALGUS
Il résulte d'un ensemble de contraintes locales ( briévété acquise ou congénitale du 1er méta - pied égyptien ) et port de chaussures trop pointues ( plus surcharge ) avec une hyperkératose réactionnelle des 2,3 et 4 èmes têtes des métatarses.
Cors, Durillons métatarsiens pouvant évoluer vers l'ulcère et l'ostéite.
Déformations des orteils en griffes ou en marteau
Hallus valgus et Quintus varus qui donnent des avant-pieds en triangle. Les 2, 3 et 4 èmes orteils se groupent en bouquet au dessus des 1er et 5ème orteils.
La prise en charge nécessite : pédicure, kinéthisithérapie et orthéses évenyuellement la chirurgie

GROS ORTEIL TROP LONG - $ D'HYPERPRESSION DU PREMIER RAYON Excés d'apui sur la tête du premier métatarse.
Il peut entrainer un hallus rigidus, arthrose métatarso-phallangienne, sésamoïdopathie avec durillon plantaire trés douloureux sous la tête du 1er méta.

$ DE SURCHARGE GLOBALE DE L'APPUI ANTERIEUR
Hyperpression sur l'ensemble des têtes des métatarses avec durillons douloureux.
Il se voit essentiellement dans les pieds creux .

MALADIE DE MORTON
Névrome plantaire
Douleur de la face supérieure du pird à l'examen et volontiers à type d'éclair à la marche avec paresthésie des orteils et signe de Lassègue de 2ème orteil.
Pas d'hyperkératose réactionnelle.
Retour en début de page
.
LE SYNDROME TROPHOSTATIQUE

Douleur sur la face supérieure et interne du pied, entre la malleole interne et le scaphoïde du gros orteil.
Généralement une femme agée avec un surpoids.
L'hypotonie musculaire associée à une éversion surcharge la colonne interne du pied. Il se crée un pied plat avec agression du jambier postérieur et métatarstalgie supero-interne ( entre scaphoïde et la région sous malléolaire interne )

La prise ne charge nécessite:
---- Orthèse plantaire
---- Lutte contre l'enraidissement et mobilisation passives des articulations métatarso-phalangiennes

Retour en début de page
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente