Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

SOUFFLES CARDIAQUES DE L'ENFANT


Situation fréquente voire banale mais dans laquelle le " poids des mots " est à manipuler avec précaution.
Les circonstances de découverte sont multiples et généralement sans rapport avec le problème ( ausculttion systématique, lors d'une pathologie ORL, broncho-pulmonaire fébrile et banale ( majorée par la tachycardie ).
Dans la majorité des cas ce sont des souffles anorganiques - benins - innocents.
Ils ne sont pas accompagnés d'une sémiologie cardiaque (dyspnée, cyanose, PDC ou malaise d'effort ).

Les 2 plus fréquents sont :
SOUFFLE LATERO STERNAL GAUCHE
Le plus fréquent par turbulence dans le ventricule gauche (?)
Souffle mésosystolique, modéré 2-3/6, plutôt à type de bourdonnement.
Il est entendu le long du bord gauche du sternum et à l'endapex.
Il peut varier avec la respiration et la position de l'enfant.

SOUFFLE SYSTOLIQUE PULMONAIRE EJECTIONNEL
Souffle proto-mésosystolique modéré, tonalité douce sifflante dû au flux pulmonaire
Il domine chez les enfants longilignes et disparait généralement lors de la croissance.
Il est entendu au 2 ème ou 3 ème espace intercostal gauche avec une irradiation vers le haut et le dos.

DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
---- Valvulopathies
---- Communication interventriculaire irradiant dans tout le precordium.
---- Fuite mitrale avec un souffle holosystolique.
---- Maladie de Barlow (souffle télésystolique assez rauque avec "clic" mésosystolique.
---- Myocardiopathie obstructive
---- Coarctation aortique : souffle systolique maximum au foyer pulmonaire ( absence de pouls fémoraux )

BILAN MINIMUM
---- Rx pulmonaire.
---- ECG.
---- L'échographie sera demandée en cas de doute ou de signes associés.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente