Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente

L'OTITE EXTERNE

Avec les piscines et les coton-tige elles sont souvent bactériennes....
Eczéma, otomycose....
Le "piège", l'articulation temporo-maxillaire...

IL EXISTE UNE PERFORATION TYMPANIQUE

Elle contre indique la plupart des gouttes auriculaires et le lavage.
L'aspiration des débrits est une bonne chose !
Elle est suspecte : soit un traumatisme soit une otite moyenne torpide/chronique ( prélèvement - Antibiotéhrapie adaptée - pyocyaniqe ++) voire chirugical s'il existe un cholestéatome.
La perforation tympanique en plongée sous marine doit béneficier d'une courverture antibiotique type AUGMENTIN .
La perforation aérienne ( type claque sur l'oreille ) peut être traitée localement .
Dans tous les cas, la cicatrisation tympanique sera controlée.L'audition peut être perturbée dans les otites chroniques et les cholestéatomes.
Schéma anatomie de l'oreille

Les Gouttes autorisées
OFLOXACINE BIOGARAN 1,5 mg/0,5 ml, solution pour instillation auriculaire en récipient unidose
---- OTOFA.
---- Préparation associant LINCOCINE injectable 4 amp + SOLUMEDROL 80 ou 120 mg


IL N'EXISTE PAS DE PERFORATION TYMPANIQUE

Une infection bactérienne aigue du CAE - à type de furoncle staphylocoque - streptocoque- nécessite un traitement antibiotique par voie générale (BRISTOPEN - PYOSTACINE - AUGMENTIN...)
---- Lavage si la douleur est modérée ++.
---- Aspiration +++
---- Fluoroquinolones locales : ofloxacine, ciprofloxacine gouttes auriculaires
---- PANOTILE, OTIPAX, POLYDEXA, BETADINE solution dermique diluée au 1/10ème, etc...

En cas d'otomycose : associer PEVARYL lait, SPORILINE ou faire préparer un mélange LINCOCINE + SPORILINE
BETADINE solution dermique diluée au 1/10ème
Rechercher et traiter une autre localisation ( cuir chevelu, pieds, plis,etc...

Prévention - complément
Alcool à 60 ° boriqué à saturation possède un effet tanant..

===========================================


Par ailleurs  (Dr Paoli ORL) 
Le traitement de l'otite externe dépend de son importance et du terrain. 
Mettons tout de suite de côté le diabétique avec le risque d'otite nécrosante maligne (diffusion aux os de la base du crane, paralysie
faciale.....)

Chez un patient lambda, sans antécédent de perfo: 
     - "petite" otite externe , genre eczema surinfecté: traitement local seul associant corticoides+antibio si l'eczema est recurrent,
        le Mycolog °  (pommade) marche bien (tripe assoc: cortico+antimyco+antibio) + antalgiques
      
    - Otite externe tres douloureuse avec sténose du conduit: traitement général: souvent les ORL prescrivent Pyostacine ° ou une péni M + 
       antalgiques mais surtout +++ soins locaux: aspiration de débris, de bouchons rendant le trt local plus efficace et souvent++ introduire
       un   petit "tampax" dans le conduit (à défaut une meche de gaze) qui va dilater le conduit sténosé sous l'effet des gouttes
      (QS: Panotile car lidocaine en plus ou polydexa le plus souvent) 

Ainsi, les gouttes pourront agir sur toute la longueur du conduit +++ (et ramollir un éventuel bouchon de cire accumulé au contact du tympan)
Le tampon, le "pope" dans notre jargon (pope ear wick, pope oto wick) est retiré vers J+6, parfois il tombe tout seul dès que l'inflammation 
de la peau du conduit cède.

Un truc pas mal pour les vacances: un corps gras (de l'huile d'olive) dans les oreilles avant la baignade (ou la plongée)

Quand à l'oflocet, voire l'auricularum..vous avez raisons de le reserver aux otites chroniques à tympans ouverts..

Auricularum ° car en cas d'otomycose , bonne efficacité constante.mais  laisse souvent des dépots sur les parois du CAE.
Pour éviter les dépots, les ORL l'utilisent tres fréquemment en solution avec du serum phy. 
Par ex: mélanger 3 flacon à 30 ou 40 cc de serum phy. Surtout bien agiter le mélange avant chaque application.
1 bain d'oreille (10 gttes) x 2/J 8 jours  Les dépots éventuels peuvent être netoyés rapidement pas de l'eau oxygénée...

NB  La Revue Pesrcire déconseille l'Auriculatum °


.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente