Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

NEVRALGIE FACIALE
Trijumeau (V)

Sources: Pr Yves Keravel - Congrés Neuractua 97

Essentielle et rare, elle atteint plutôt la femme ( ++ 60 ans ). Elle doit être explorée pour éliminer une cause de démyélinisation (SEP (Sclérose en plaque) ou une tumeur même en cas de réponse thérapeutique favorable.

MAJ 2008
New Guideline on Diagnosis and Treatment of Trigeminal Neuralgia [Lire]

SEMIOLOGIE
---- Sur une hémiface, le plus souvent maxillaire supérieur ( V2), plus rarement sus-orbitaire (V1) ou maxillaire inférieur (V3)

---- Episodes de douleur paroxystique ( décharge électrique, broiement ) durant qques secondes avec des possibilités de salves pendant qques minutes
---- Le patient fait de qques crises par jour dans la forme bénigne à plusieurs heures/jour dans les formes sevères.
---- Il existe une zone gachette connue du patient qui déclanche la crise par des stimulations faibles ( effleurement, sourire ) alors qu'une stimulation forte ne déclanche pas la crise. Le patient adopte une attitude figée

EXAMEN
Pratiqué en dehors de la crise est strictement normal ( sensibilité cutanée, nasale , buccale et cornéenne, motricité ).
Le moindre déficit doit faire réjeter le diagnostic et entraine un bilan ( Radio, ORL, IRM à la recherche d'un neurinome du V, tumeur de la base du crâne et des régions ptérygo-maxillaires )

TRAITEMENT MEDICAL
La carbamazépine ( TEGRETOL ®) est le produit de référence ( 60-70% de réussite) à dose progressive.
Le traitement est à vie mais le risque d'échappement est réel
En cas d'echec on peut également employer : Pimozide ( ORAP°, OPIRAN ° ), clonazepam ( RIVOTRIL °), gabapentine Neurontin ° , prégabaline (cf infra) ou la phénytoïne ( DI-HYDAN ° ).

TRAITEMENT CHIRURGICAL
---- Chirurgie de décompression dans l'angle ponto-cérébelleux
---- Electrocoagulation du ganglion de Gasser.
---- Injection de glycérol dans la citerne trigéminale mais plus d'échec et de récidives.

Prégabaline (Lyrica °)dans le traitement de la névralgie faciale
Efficacy of pregabalin in the treatment of trigeminal neuralgia.Obermann M, Yoon MS, Sensen K, Maschke M, Diener HC, Katsarava Z.
Cephalalgia 2008 ; 28 : 174-181.
Department of Neurology, University of Duisburg-Essen, Essen, Germany. mark.obermann@uni-due.de

This prospective, open-label study aimed to evaluate the efficacy of pregabalin treatment in patients suffering from trigeminal neuralgia with and without concomitant facial pain.

Fifty-three patients with trigeminal neuralgia (14 with concomitant chronic facial pain) received pregabalin (PGB) 150-600 mg daily and were prospectively followed for 1 year.
The primary outcome was number of patients pain free or with reduction of pain intensity by > 50% and of attack frequency by > 50% after 8 weeks.
Secondary outcome was sustained pain relief after 1 year.

Thirty-nine patients (74%) improved after 8 weeks with a mean dose of 269.8 mg/day (range 150-600 mg/day) PGB: 13 (25%) experienced complete pain relief and 26 (49%) reported pain reduction > 50%, whereas 14 (26%) did not improve. Patients without concomitant facial pain showed better response rates (32 of 39, 82%) compared with patients with concomitant chronic facial pain (7 of 14, 50%, P = 0.020).
Concomitant chronic facial pain appears to be a clinical predictor of poor treatment outcome.
PGB appears to be effective in the treatment of trigeminal neuralgia.

PMID: 18039340 [PubMed - indexed for MEDLINE]
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente