Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
MYCOPLASMA PNEUMONIAE

Agent infectieux intracellulaire majeur des pneumonies atypiques de l'enfant et de l'adulte jeune.
Il existe un risque évolutif vers une hyper-réactivité bronchique pendant plusieurs mois en particulier chez l'enfant.asthmatique.
Voir également : Chlamydia pneumoniae

SEMIOLOGIE
Fièvre modérée < 38 °C
Toux sèche, incessante, non productive volontiers à récrudesence nocturne parfois dyspnée
Bronchiolite chez le NNO
Divers signes ORL peuvent être associés et souvent précéder de 1 à 3 semaines ( RP, otite, dysphonie,etc..)
Signes cutanés multiformes et douleurs articulaires, myalgies
L'infection est parfois inapparente

EXAMEN
Râles sous crépitants ou bronchiques diffus ou prédominant aux bases

BIOLOGIE
Hémogramme le plus souvent normal. L'hyperleucocytose est rare

IMAGERIE
Broncho-pneumopathie interstitielle avec images réticulo-micronodulaires prédominant aux bases
Pneumonie atypique avec opacités hétérogènes localisées de siège volontiers hilo-basal et souvent unilatérale. Plus rarement pneumonie franche lobaire.

TRAITEMENT
Les mycoplasmes, en raison de leur structure originale, sont toujours résistants aux ß-lactamines (absence de paroi) ainsi qu'à la rifampicine, aux polymyxines, à l'acide nalidixique, aux sulfamides et au triméthoprime. Les principales familles d'antibiotiques actives sont les tétracyclines, les macrolides et apparentés et les fluoroquinolones.
Tétracyclines, fluoroquinolones ou Macrolides 2 à 3 semaines
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente