Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
LEPTOSPIROSE
24/02/98

Maladie infectieuse à déclaration obligatoire provoquée par unebactérie (spirochete) qui parasite de nombreux animaux en particulier des rongeurs (rats) et en milieux aqueux plus particulièrement chaud
La contamination se fait par morsure mais le plus souvent par voie percutanée par simple contact hydrique (80%).
Le sérogroupe Leptospira icterohaemohrragiae est le plus fréquent (43 %)
Le risque est surtout professionnels ( Tableau des maladies professionnelles : agriculteurs, éleveurs, personnels des abattoirs, bouchers, tanneurs, égoutiers, éboueurs, personnel de voirie, vétérinaires, animaliers, personnels des eaux et fôrets, plombiers, agents de bassin d'épuration, plongeurs, personnels d'intervention d'urgence, agents du gaz et électricicité )
Pêcheurs en eau douce, chasseurs, spéléologues et tous les sportif en eau douce peuvent être contaminés.
L'incubation dure 4 à 14 jours.

SEMIOLOGIE
Diagnostic difficile si la notion de risque n'est pas évoquée.
La forme typique : ictère infectieux fébrile sevère ( myalgies, arhtralgies), syndrome méningé, oligo-anurie avec dans 20 % des cas un $ hémorragique (nez, peau, digestif)
Les formes atypiques sont fréquentes : tableau de méningite lymphocytaire voire même simple $ pseudo-grippal.
Les formes graves associent : insuffisance rénale aiguë, atteintes neurologiques (convulsions, coma) et des hémorragies sérieuses ou bénignes ( pulmonaires , digestives
Le tableau clinique présente une phase intermédiaire vers J10 avec apyréxie et diminution de l'ictére et une réagravation fébrile vers J15.

BIOLOGIE
---- Nfs, ( hyperleucocytose), transaminases, bilirubinémie
---- Recherche de germe : hémocultures, LCR, urines
---- Sérodiagnostic : ELISA ou Martin et Petit, ( à partir de J12 voire J25)

TRAITEMENT
Il nécessite une hospitalisation - voire en service de réanimation - en raison du risque rénal ( insuffisance rénale dans 25 % des cas )
L'antibiothérapie ( péniciline, amoxicilline) n'est efficace que s'il est administré précocément càd avant l'apparition des signes hémorragiques. Elle diminue le risque de complication mais modifie guére l'évolution.

EVOLUTION
La convalescence est longue mais généralement sans séquelles.
La mortalité atteint toutefois 3 à 5 %
Les complications oculaires ( uvéites, irido-cyclite...) sont tardives ( 1 à 5 mois ) et guérissent généralement sans séquelles.

VACCIN
LEPTOSPIRES reg; ( laboratoire Transophyto) est efficace et bien toléré.
2 injections à 15 jours d'intervalle, premier rappel à 6 mois puis tous les deux ans.
En France globalement, seul 17 % des personnels à risque sont vaccinés ( 100 % des égoutiers des grandes villes et presque 0 % des agriculteurs )

Pour en savoir plus : http://www.nephrohus.org/3_cycle_folder/ni_leptospirose.html
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente