Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
L'INCONTINENCE URINAIRE FEMININE ADULTE

Trouble surtout féminin, il est sous estimé car il persiste une nette réticence à l'exprimer ou un fatalisme ?
Toute femme ménopausée doit donc être intérrogée à ce sujet car les possibilités thérapeutiques sont bonnes.
La prévention par la rééducation périnéale voire le simple " pipi-stop " en post-partum est un élément essentiel de la prise en charge.

A vérifier : Iatrogène, Diabète, Créatininémie, clairance, CBU, pathologie gynécologique
Rare : neuropathies, canal lombaire étroit, herpes...

L'incontinence masculine est traitée par ailleurs
--- Sur Adénome de la Prostate :
La question sera traitée par ailleurs (cf
Sommaire FMC/urologie )
--- Aprés traitement d'un adénome ou cancer de la prostate : une stratégie à mettre en oeuvre

L'Enurésie de l'enfant :
est traitée ( ICI )

Une association : ONDINE - Pr Leriche. 4 rue de Diderot - 92150 SURESNES

INCONTINENCE D'EFFORT ISOLEE

SEMIOLOGIE.
---- Fuite urinaire à la toux, le rire, éternuement, effort, etc...sans dysurie
---- Il n'existe pas de difficulté à se retenir càd pas de fuite par miction impérieuse.
---- ATCD chirugicaux, prolapsus, grossesses, âge.

TRAITEMENT.
---- Trt oestrogènique local ou THS général.
---- Rééducation périnéale avec biofeed back et électrostimulation par sage-femme dans les 3 mois qui suivent l'accouchemnt ou plus tard kinésithérapeute ( + apprentissage d'auto-rééducation à pratiquer tous les jours.
---- Phénylpropanomamine (DENORAL, HUMEX, RINUTAN, RINUREL, TRAIMINIC) 25 à 75 mg x 2/jour.
---- OLMIFON agoniste alpha adrénergique.
---- Tensionfree Vaginal Tape : un geste chirurgical simple
---- La bandelette transobturatriceTOT une amélioration du TVT (2004)

INCONTINENCE PAR INSTABILITE URETRALE

Elle correspond à une hyperactivité du détrusor ( parasympatique ) et immaturité vésicale chez l'enfant : ( énurésie ).
SEMIOLOGIE
---- Impériosité mictionnelle non douloureuse.
---- Pollakyurie diurne voire nocturne.
---- Fuites par urgence mictionelles ( mais pas d'effort ).

TRAITEMENT.
---- Anticholinergique ( ++ CI / EI ) : DITROPAN - DRIPTANE ( oxybutynine ).
---- DICETEL (pinaverium) : par action sur les transferts intracellulaires de calcium il possède une efficacité sur l'hyperactivité du détrusor. Pas d'effet anticholinergiques et peut donc être prescrits en cas de glaucome et avec peu d'effets secondaires.
---- CERIS ° à base de chlorure de trospium

CAS PARTICULIER des instabilités urétrales sur adénome de la prostate : alpha bloquant à visée prostatique type XATRAL, URION, etc...

NB : L'instabilité vésicale est une mauvaise indication du TVT ou TOT [Lire]

LES FORMES MIXTES

---- Le bilan urodynamqiue est indiqué et indispensable en cas de chirurgie.
---- Avis du gynécologue et/ou chirurgien s'il exist un prolapsus.
---- Oestrogénie systématique en cas de ménopause.

Pour en savoir plus : L'incontinence urinaire de la femme en 1994 J. F. Hermieu, C. Schatz, L. Boccon­ Gibod (Lien Gyneweb)
Un site par une kinésithérapeute en uro-gynécologie FSOR
AAPI Association d'Aide aux Personnes Incontinentes
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente