Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

Sexe et Dépression

Source : PROFILS médicaux sociaux N° 1545 - Nice , 6ème Congrés Mondial de psychiatrie biologique

Les troubles sexuels, bien que souvent négligés, sont fréquents chez les patients déprimés : baisse de la libido, retard à l'orgasme ou difficultés d'érection.

L'importance psychologique de ces symptômes nécessite un choix thérapeutique le mieux adapté.
L'étude faite par le Dr Waldinger ( Hôpital de Leyenburg, Pays Bas) sur des volontaires en bonne santé physique et mentale montre des différences sensibles entre les divers inhibiteurs de la recapture de la sérotonine ( IRS).
Le choix du délai d'éjaculation a répondu au besoin de critères d'évaluation précis et objectifs.
Les participants ont poursuivi leurs rapports sexuels avec leurs partenaires qui étaient chargées de mesurer le délai d'éjaculation avec un chronomètre....( NDLR : aprés les bas résille et le body-dentelle, vla le chrono !)




Le Dr Waldinger confirme que les traitements antidépresseurs induit fréquemment des troubles sexuels. Les IRS sont les moins " nocif " et parmi eux, la fluvoxamine ( FLOXYFRAL ®) a le moins d'effet secondaire

Esculape : Inversement, pour les "
Lucky Luke " le DEROXAT ® serait intéressant !
Voir L'éjaculation précoce





.

Rapel : LUCKY LUKE : Celui qui tire plus vite que son ombre


Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente