Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
HYPERCHOLESTEROLEMIE
MAJ 2005

Voici maintenant plus de 50 ans, des études épidémiologiques ont démontré que l’hypercholestérolémie était l’un des facteurs de risque essentiel des maladies cardiovasculaires. Ce n’est que beaucoup plus récemment, en 1994, que l’étude 4 S, conduite avec des hypocholestérolémiants, a pu prouver que la baisse du taux de LDL-cholestérol diminuait la fréquence de survenue des accidents vasculaires et améliorait la survie.
Voir, Généralités sur :Les Statines
Voir MAJ 03/2001 : Vers un consensus sur les statines
Voir MAJ 08/2002 : Statines : encore des inconnues
Voir MAJ 04/2003 : Cholestérol : l'efficacité des statines se confirme (Revue Prescrire)
Dyslipidémies : Recommandations 2016
Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique

SFD : Société Française de Diabétologie, SFE : Société Française d’Endocrinologie et NSFA : Nouvelle Société Française d’Athérosclérose
[Lire]

Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique
AFSSAPS mars 2005

La prévention cardiovasculaire nécessite une stratégie "globale et personnalisée"
qui associe la prise en compte du LDL-cholestérol et les facteurs de risque présents
(âge, sexe, tension artérielle, tabagisme, etc..)
Texte complet : [Lire]



Texte complet : AFSSAPS [Lire]

.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente