SOLUMEDROL CHEZ LE PATIENT CANCEREUX
EN FIN DE VIE

LES BUTS.
---- Antalgique, anti-inflammatoire, anti-pyrétique.
---- Euphorisant, anti-oedémateux, anti-cachectisant.

LES MOYENS.
Le traitement doit être adapté d'emblée - à forte posologie si nécéssaire -, continu et prolongé
---- SOLUMEDROL ( méthylpredinosolone ) 20, 40, 120 mg/flacon
---- Posologie : 40 à 240 mg IM le matin .

SIGNES FONCTIONNELS MODERES
---- Douleur modérée ou soulagée par un antalgique .
---- Asthénie, anoréxie, myalgies, arthralgies, troubles du transit
---- Posologie : 40 mg le matin 8 jours puis si nécessaire 1 jour sur 2

SIGNES FONCTIONNELS IMPORTANTS
---- Dyspnée, dysphagie, oedèmes, compressions, dysurie....
---- Posologie : 120 mg le matin 8 jours puis diminuer à la dose minimum efficace ( 40, 80 mg si possible )

DOULEUR INTENSE
---- Associé aux antalgiques majeurs : morphiniques
---- Posologie : 120 mg le matin et si la douleur réapparait l'aprés midi refaire 120 mg
---- NB : En attaque, ces doses peuvent être multipliées par 2 voire 3 puis posologie dégressive jusqu'à la dose minimum efficace

Voir également : Le patient cancereux algique en fin de vie
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente