Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

LES BRADYCARDIES

Quatre éventualités :
---- Les bradycardies physiologiques : type coeur lent du sportif.
---- Les bradycardies iatrogènes : Bétabloquants, digitaliques, cordarone, diurétiques, certains ICA.
---- Les bradycardies secondaires
---- Les bradycardies d'origine cardiaque.

.
LES BRADYCARDIES SECONDAIRES




LES BRADYCARDIES D'ORIGINE CARDIAQUE

Points essentiels :
----
l'IDM peut se compliquer de bradycardie
---- Dans un contexte infectieux, évoquer péricardites et myocardites.
---- Quel est le traitement en cours ? Est-il potentiellement bradycardisant ou hypokaliémant ?
---- Toute bradycardie responsable de symptômes doit être appareillée.( sauf si Torsade de pointe )
---- Toute bradycardie d'origine cardiaque n'est pas un BAV : BSA , MRA
---- Faire un iono et penser à la Torsade de pointe

SEMIOLOGIE
---- PDC brutale à l'emporte pièce avec chute, inférieure à 1 minute, sans prodrome ni élément déclanchant et concience normale en post-critique
---- Lipothymie, malaise, crise convulsive.
---- Mort subite.

BILAN.
---- l'ECG immédiat normal ou qui peut confirmer le BAV, l'IDM, évoquer un $ post Torsade de Pointe , une péricardite, une myocardite, Bloc sino-auriculaire (BSA) ...
---- Deux examens d'exploration : Holter et Faisceau de Hiss.
---- iono sanguin- Kaliémie
---- Cas particulier, la maladie rythmique auriculaire MRA .

CAT.
---- Toute bradycardie mal tolérée esr candidate à un appareillage.
---- BAV complet avec bradycardie : Hospitalisation par SAMU / Isuprel / Pile.
---- Un BAV incomplet et asymptomatique demande une surveillane et une prudence dans les traitements entrepris par ailleurs.
---- Un BSA (cf ECG ) : symptomatique, il doit être appareillé.
---- Cas particulier : MRA : Maladie rythmique auriculaire

.
L'ECG D'UNE BRADYCARDIE CLINIQUE

BAV .
ELIMINER UN IDM ++++ mais la cause principale est une altération des voies de conduction liées à l'âge ( Maladie de Lenègre ).
---- Le PR : augmentation ( > 0,20 )
---- Bloc complet ( P sans QRS et pause venticulaire égale à 2 RR ).
---- Chez le sujet agé l'allongement du PR peut créer des période de Luciani-Wenckeback (cf infra )
BSA. Bloc Sino-auriculaire
Permanent ou paroxystique : pause intermittente avec abscence d'activité auriculaire et ventriculaire dont la durée est un multiple de l'espace PP de base.
Iatrogène ( dromotrope négatif ) ou constitutionnel.


Luciani-Wenckeback
Essentiellement chez le sujet agé.
BAV du second degré avec allongement progressif du PR jusqu'à une onde P bloquée qui signe le siège nodal du bloc.
Ils sont rarement syncopaux.

.

MALADIE RYTHMIQUE AURICULAIRE

La MRA ou $ de bradycardie-tachycardie est une affection grave atteignant les personnes agées.
Alternance de troubles du rythme supraventriculiare et de troubles de la conduction sino-auricualire ou de la fonction nodale. L'etiologie est mal connue : dégénescence sino-auriculaire ?

SEMIOLOGIE
---- Palpitations, syncopes.
---- Complications thrombo-emboliques ( AVC, AIT )
DIAGNOSTIC
Généralement par enregistrement Holter.
CAT - TRT
---- Antiarythmiques classes I ou III mais généralement associé à un appareillage destiné à prévenir les EI du trt.
---- Prévention du risque embolique par AVK malgré l'âge ?
PRONOSTIC- EVOLUTION
---- L'évolution vers la FA, généralement à fréquence basse par BAV associé.
---- Pronostic lié à l'existence d'une cardiopathie sous-jacente et à la fonction ventriculaire

Retour début de texte
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente