Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

ASTHME - ALLERGIE - HEREDITE - PREVENTION

Source : L'Association Asthme - Asthme Infos- N° 23 Décembre 1996
10, rue du Commandant Schloesing 75116 Paris


L'ASTHME EST-IL HEREDITAIRE ?
La réponse est
OUI, dans une certaine mesure et pas toujours. Il existe bien des gènes de l'asthme mais ceux-ci ne sont pas sytématiquement transmis de parents à enfants et ils ne s'expriment que si l'environnement contient des facteurs déclanchants.
En pratique, s'il n'est pas encore possible ni souhaitable d'intervenir au niveau des gènes, il est indispensable d'agir sur l'environnement et ce, avant même la naissance.
Voir également : Asthme, pollution domestique
Voir également Rhinovirus et ICAM-1
Voir également : Conférence mondiale sur les maladies pulmonaire Bankok 11/1998
ASTHME : DIMINUER LE RISQUE DE 50%
Wickman M, Melen E, Berglind N et al.
Strategies for preventing wheezing and asthma in small children.
Allergy. 2003 Aug;58(8):742-7. [Lire]

PREVENTION AVANT LA NAISSANCE
..... Arrêter de fumer.Le tabagisme maternel augmente multiplie par 4 le risque. Quelle meilleure motivation qu'une grossesse pour arrêter !!!
..... Eloigner les animaux domestiques.Il faut choisir ! ( cf CHAT )
..... Aménager un logement propre, bien aéré, bien ventilé
..... Eviter/diminuer les plantes vertes ( ++ le ficus est trés allergisant )
..... Aménager une chambre simple : pas de moquette, peu ou pas de rideau. Bref, pas de nid à poussières.
..... Influence du régime alimentaire maternel pendant la grossesse : Deux études suédoises ne font pas apparaître de réduction significative du risque allergique.

PREVENTION APRES LA NAISSANCE
..... Encourager l'alimentation au sein, si possible exclusive pendant 3 mois.
..... Pas de supplémentation lactée à la maternité.
..... Eviter l'oeuf et l'arachide chez la mère qui allaite ( et tous les aliments auxquels elle se sait allergique !).
..... Privilégier les laits hypoallergiques (HA).
..... Les enfants soumis à une diversification alimentaire avant 3 mois, ont un risque de développer un eczéma 1,6 fois plus important. Toutefois, chez un NNE à risque, l'introduction d'un aliment retarde seulement l'apparition des manifestations allergiques alimentaires sans les prévenir.
..... Acheter un " bon " aspirateur (Filtre HEPA = Haute Efficacité pour les Particules Aériennes).
..... Voir également Rhinovirus et ICAM-1

PENDANT TOUTE LA PETITE ENFANCE (JUSQU'A 2 ANS).

INCIDENCE DES ACARIENS
DANS L'ASTHME DE 0 A 18 ANS
Pourcentage de sensibilisation
ACARIENS
POLLENS
PHANERES D'ANIMAUX
7O %
20-25 %
20-25 %

..... Eviction stricte du tabagisme à la maison et chez les nourrices.
..... Réduire l'exposition aux acariens et animaux de compagnie.
..... Recommander les laits hypoallergiques.
..... Pas d'aliments solides avant 6 mois.
..... Pas d'oeufs et de poissons avant 12 mois.
..... Eviter lres crèches.
Pr G. Dutau

LES HOUSSES ANTI-ACARIENS
  • Protec'Som
  • Acar housse (en pharmacie) 460 F ou sur le site acarhousses.com/
  • Allerbio-housse
    (A commander chez Allerbio, 55270 Varennes-en-Argonne) 650 F
  • Housse Acb
    (A commander chez Stallergènes, 6 rue Alexis-de-Tocqueville 92183 Antony Cedex) 720 F
  • Housse anti-acariens Dyn'R (A commander chez Dyn'R, BP 71, 31603 Muret Cedex) 500 F
  • Housse de matelas Clinibed
    (A commander chez Pharmed, 4 rue Petit-Cuiron, 01000 Bourg-en-Bresse) 444,90 F
VOIR EGALEMENT
L'allergie est elle une Maladie Digestive ?

ASTHME ET CUIR CHEVELU !!
New Scientist Février 1997.
La chasse aux acariens dans l'environnement est une priorité mais ne faudrait-t-il pas envisager le trt du cuir chevelu ? Le cuir chevelu est en effet un refuge idéal pour les acariens, confirmé par des analyses ( Derma.pterony. et Bloma tropicalis ).
Conseiller aux allergiques un trt ou shampooing antipelliculaire pourrait être une bonne politique


Sommaire FMC



.

QUEL RISQUE POUR UN ENFANT A VENIR ?

Mére asthme allergique depuis l'âge de 10 ans. Frère rhume des foins.
Quel est le risque pour un enfant d'avoir la même maladie ?
Réponse :
20 à 30 % s'il n'y a pas de personnes allergiques dans la famille paternelle
50 % si le père est lui-même allergique.
Dr A Prud'Homme

QUESTION ESCULAPE : La transmision du risque allergique se fait-elle plutôt à partir du terrain maternel ? Hérédité "extra-chromosomique ?"

Retour



.
ALLERGIE AU CHAT

L'exposition à des taux élevés d'allergènes pendant les 3 premiers mois de la vie augmente les risques pour l'enfant de devenir allergique à ces mêmes allergènes.
Les allergènes du Chat posent un problème particulier car ils persistent longtemps dans la maison aprés le départ du chat.
Une femme allergique ou ayant des ATCD familiaux d'allergie doit se débarasser de son chat dès qu'elle se sait enceinte.
Un nettoyage en profondeur de la maison est de mise ( aspirateur, nettoyagen tapis, tissus d'ameublement, litterie, etc...)

Dans les familles " asthmatiques ", les enfants qui ont été en contact avec un chat dans les premiers mois de la vie, 40 % présentent des tests positifs aux allergènes de chat avant 2 ans contre seulement 5 % dans les familles sans chat.

Retour


.
Les causes de l'augmentation de l'asthme ne sont toujours pas connues

L'asthme est en constante augmentation dans le monde notamment chez les enfants et les raisons en demeurent mystérieuses. Mais les spécialistes estiment en savoir assez pour mettre en place des mesures de prévention.

Réunis cette semaine à Bangkok dans le cadre de la Conférence mondiale sur les maladies pulmonaires, 1.500 experts venus de 90 pays ont rappelé que les signes de la maladie étaient maintenant bien connus.

L'asthme est plus répandu dans les pays anglo-saxons qu'en Asie par exemple. Ce continent ne compte que 8% d'enfants atteints en moyenne, alors qu'ils sont 14% sur l'ensemble de la planète. ``Tout le monde semble d'accord pour considérer que le mode de vie occidental, tel qu'il est pratiqué dans les pays anglophones, représente un des facteurs de l'augmentation de l'asthme. Mais personne n'est encore capable d'expliquer pourquoi'', a déclaré le Dr C. Lai, un spécialiste hongkongais.

Mais si occidentalisation et urbanisation entraînent apparemment l'augmentation des affections asthmatiques dans certaines zones auparavant peu touchées comme le Japon ou Hongkong, ``en Australie, l'asthme est un problème majeur des régions rurales'', a constaté pour sa part Ann Woolcock de l'Institut de médecine respiratoire de Sydney. ``Et le taux record d'asthmatiques se rencontre à Tristan da Cunha, île britannique de l'Atlantique sud qui est pourtant à l'abri de la pollution mais pas du stress'', a-t-elle ajouté. Le stress est un facteur psychosomatique connu de déclenchement de l'asthme.

Encore plus étonnant, l'asthme semble s'attaquer plus volontiers aux personnes qui se lavent souvent qu'aux personnes moins propres. Selon une hypothèse, certaines infections constitueraient une protection contre l'asthme. Tout aussi surprenant, l'asthme aurait une préférence pour les enfants les plus âgés d'une fratrie, épargnant plus volontiers les plus jeunes. Une constatation que l'on retrouve dans presque tous les cas.

A l'heure actuelle, les experts connaissent l'effet néfaste des pollens, ainsi que celui de la poussière domestique et de la fumée de cigarette. A l'inverse, de nombreuses études mettent en évidence le rôle protecteur des acides gras oméga-3, que l'on trouve dans l'huile de poisson.

Selon certains experts, vivre à l'abri des allergènes semble le meilleur remède. Pour Ann Woolcock, cette précaution concerne surtout les acariens, les chats et les pollens. Les chiens et les blattes semblent moins importants. Selon elle, vivre totalement à l'abri du tabac serait l'idéal. Les enfants nourris au sein sont ``certainement protégés'', a ajouté Ann Woolcock, tout comme les personnes qui consomment beaucoup de fruits, de légumes et d'huile de poisson.

Retour
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente