LES ANTISENS


Les antisens ou gènes antigènes sont des oligonucléotides ( 10 à 20 nucléotides ) dont la séquence bloque un ARM messager dont ils inhibent l'expression càd la traduction en une protéine.
Si on connait la séquence du gène qui code une protéine pathogène, il est possible de synthètiser un antisens complémentaire de cette séquence qui viendra spécifiquement inhiber son expression.
Les antisens n'ont pas besoin de vecteur pour pénétrer dans la cellule.

Des travaux sont en cours en particulier dans l'asthme bronchique, les infections par HIV, CMV et le cancer (Inhibition de la télomérase)


Nouveautés wbm@esculape.com Sommaire FMCSommaire général Page précédente