Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
CHOC ANAPHYLACTIQUE
Maj: Avril 2001 - 2013 - 2015

L'ADRENALINE EST LE SEUL TRAITEMENT DU CHOC ANAPHYLACTIQUE
Un corticoïde peut être associé en particulier en cas d'oedème de Quincke
Une hospitalisation par transport médicalisé est indispensable même en cas d'amélioraion franche

DIAGNOSTIC
Le contexte évocateur : piqure d'hyménoptère [Lire], injection médicamenteuse, produit de contraste,etc.. permet d'évoquer rapidement le diagnostic et d'éliminer les autres causes d' état de choc ( cardioagéniques, septiques, hypovolémique, hémorragiques, thermique...)
---- Tachycardie > 120/mn, TA basse voire imprenable
Associé généralement à des signes allergiques:
---- Dyspnée avec sibilants, toux
---- Prurit généralisé
---- Urticaire, oedème du visage
Et des signes moins spécifiques :
---- Douleurs abdominales
---- Nausées, vomissements

Un site pour les patients et les professionnels

TRAITEMENT
Pas de CI et mieux vaut traiter vite et à tort...
L'appel téléphonique d'une unité mobile de réanimation doit être immédiatement faite par un tiers.
NB NB NB
Les auto-injecteurs / stylos sont la solution en dehors de l'hôpital.
Les ampoules d'adrénaline sont déconseillées
Cf infra Anapen, Epipen et Jext

  • Adrénaline Ampoules 1 ml à 0,25, 0,50 et 1 mg.
    En dehors de l'hôpital, la voie intramusculaire est le mode d'administration retenu

    MAJ 2013 +++ : Adrénaline solution injectable IM en auto-injecteur ,ANSM rappel des règles de bon usage - 5 février 2013 [Texte complet]
Quel stylo pour quel patient ?
Source le site dédié http://www.urgence-anaphylaxie.com/

Dans tous les cas il existe 2 dosages : 0,15 mg indiqué chez les enfants de 15 à 30 kg. et 0,30 mg indiqué chez l'adulte et enfant de plus de 30 kg.

Juin 2015
Quelle dose d’adrénaline chez l’enfant de moins de 15 kg ?
La dose d’adrénaline recommandée chez l’enfant est de 0,01 mg/kg. Celle-ci peut être répétée si nécessaire après 5 à 15 minutes.
For the child weighing less than 15 kg, given the lack of a suitable alternative, we recommend prescribing the 0.15 mg epinephrine autoinjector.
Adverse effects of an epinephrine dose of 0.15 mg given intramuscularly in infants or children weighing less than 15 kg are expected to be mild and transient at the plasma epinephrine concentrations achieved; therefore, these effects need to be measured against the consequences of not receiving epinephrine at all, which can include fatality.
The majority of physicians now prescribe an epinephrine auto-injector 0.15 mg for infants and children weighing less than 15 kg, in the absence of a weight-appropriate alternative (i.e., an epinephrine auto-injector containing lower doses).
We discourage the prescription of epinephrine ampoules and syringes.
Fatal and near-fatal outcomes are related to delayed administration of epinephrine, which should be used promptly, as it is the only medication known to reverse the life-threatening effects of anaphylaxis.
Source : [Lien / http://www.aacijournal.com](12 June 2015)

Il existe 3 stylos actuellement disponibles en pharmacie de ville.

  1. Anapen nouvelle génération qui dispose d’une fenêtre de contrôle permettant de voir toute altération de produit et que le produit est bien injecté après utilisation du stylo. Son aiguille mesure 7, 49 mm.
    Il faut deux manipulations pour l’utiliser : enlever le capuchon noir opposé à l’aiguille, enlever le protège aiguille (cette dernière reste invisible) puis utiliser le stylo en l’actionnant avec le pouce. [Mode d'emploi]


  2. EpiPen dispose d’une fenêtre de contrôle et son aiguille mesure 15,02 mm. Il faut enlever un bouchon bleu opposé à l’aiguille pour s’en servir.
    Il n’ y a pas de mécanisme à actionner. Le corps du stylo est une gaine qui sous la pression du geste libère l’aiguille. [Mode d'emploi]

  3. Jext dispose également d’une fenêtre de contrôle. Son aiguille mesure 15, 36 mm, (non visible à l’utilisation). Il faut enlever un bouchon jaune pour pouvoir s’en servir, côté opposé à l’aiguille.
    Il n’ y a pas de mécanisme à actionner. Le corps du stylo est une gaine qui sous la pression du geste libère l’aiguille. [Mode d'emploi]

Dans tous les cas, il faut utiliser le stylo d'un geste sûr et le maintenir 10 secondes sur la cuisse. Le produit n'est pas douloureux. La longueur de l'aiguille doit être adapté à la couche adipeuse qu'il faut traverser pour atteindre les tissus musculaires.

Jext et EpiPen nécessitent une pression ferme durant 10 secondes car si le patient ou le sauveteur le lâche, le stylo peut être éjecté de la main et on ne peut plus s’en servir. On peut dire au patient de tenir son stylo comme un poignard.

Une prescription pour une trousse d’urgence comporte 2 stylos selon les recommandations de l’ANSM.


En milieu hospitalier : 1 mg dilué dans 10 ml, 1 ml IV par minute si possible dans une perfusion de NaCL 9/1000 ou RINGER LACTATE
L'injection est continuée jusqu'à la remontée de la TA ( monitoring nécessaire/souhaitable ).

  • Corticoïde associé IV ou IM : SOLUDECADRON 8 mg, CELESTENE 8 mg, HEMISUCCINATE D'HYDRCORTISONE 200 mg ou SOLUMEDROL 40 mg

  • Un antihistaminique (POLARAMINE) peut également associé par la suite.

    NB
    La voie perlinguale n'est pas le trt du choc mais peut être proposée ( 0,25 mg sous la langue ou sur un sucre) chez un patient concient qui présente une réaction allergique sevère avant l'état de choc ( Oedème de Quincke)

  • .
    Accueil
    Recherche
    Nouveautés
    Email webmaster
    Sommaire général
    Page précédente