Recherche sur Esculape
powered by FreeFind
Page d'accueil
Moteurs de recherche
Nouveautés
Contact/Email
Sommaire général
Page précédente

C.Q.F.D... Aussi
Ce Qu'il Faut Dire... Aussi
INFORMATION & CONTROVERSE SUR LE MEDICAMENT & LA PRATIQUE MEDICALE
Moteur de Recherche sur le site

L'information sur le médicament et les nouveautés médicales demeure une donnée essentielle de nos pratiques journalières.
Au delà de la santé, les enjeux et les sommes impliqués sont parfois colossaux.
Une dérive comptable peut donc exister et les laboratoires pharmaceutiques
font une promotion de plus en plus pressante de leurs nouveautés... vraies ou fausses.
A nous de garder un esprit critique et une grande curiosité intellectuelle...

Cette rubrique est ouverte à tous les auteurs Cliquez ici pour un premier contact

AVERTISSEMENT
Responsabilité
ESCULAPE décline toute responsabilité concernant l'utilisation de ces informations ou des conséquences de l'interprétation des données fournies. Esculape ne prétend à aucune exhaustivité et peut contenir des erreurs accidentelles. Il ne dispense pas de consulter d'autres sources d'information sur le médicament.
Droit de réponse
L'évaluation scientifique du médicament est un domaine d'évolution rapide : ESCULAPE s'engage à considérer sans délai toute information scientifique concernant le médicament et à apporter un correctif rapide si nécessaire. Ce droit est bien entendu largement ouvert à tous les professionnels du médicament et en particulier à l'industrie pharmaceutique. Les éléments d'information seront adressés à Dr H. Raybaud
Grand Public
Dans tous les cas, seul votre médecin traitant dispose de tous les éléments pour vous proposer le traitement le plus adapté à votre cas. Les informations ne constituent pas une démarche de diagnostic ou un mode de traitement exclusif. Des variations tenant compte de la situation de chaque patient peuvent se révéler pertinentes.L'avis d'un médecin qualifié reste la seule démarche logique.




Six bonnes raisons d'être concerné
par la promotion et la publicité des médicaments

  • Les laboratoires pharmaceutiques dépensent en moyenne environ 35% de leur chiffre d'affaire pour la promotion et la publicité
  • Les laboratoires pharmaceutiques ne dépenseraient pas autant d'argent pour la promotion et la publicité se cela n'influençait pas les prescriptions
  • La promotion et la publicité influencent beaucoup plus les prescriptions que ne le réalisent les professionnels de santé
  • Beaucoup des publicités et des documentations fournies par les laboratoires pharmaceutiques sont trompeuses
  • La promotion et la publicité qui exagèrent les bénéfices et minimisent les risques, menacent les traitements idéaux
  • Faire confiance aux informations publicitaires peut mettre des vies en danger et expose le prescripteur à des risques de litige
  • Informations complémentaires et source [Lire]

  • Médicaments : les vrais progrès passent souvent inaperçus

    La revue Prescrire constate que les vrais progrès thérapeutiques passent souvent inaperçus dans un marché pharmaceutique encombré. La publicité met surtout en avant des médicaments qui n'apportent pas d'avantage tangible, mais sont destinés à conquérir ou à protéger des parts de marché face à la concurrence. Les médicaments qui font vraiment la différence n'ont souvent pas besoin de battage médiatique.
    En 2002, un peu plus d'une dizaine de médicaments mis sur le marché français constituent des apports notables, et un peu plus d'une quinzaine représentent des apports modestes. Au total, la revue Prescrire a attribué 196 fois la mention "n'apporte rien de nouveau" aux 233 nouveaux médicaments ou nouvelles indications qu'elle a examinés en 2002.
    Depuis 22 ans que la revue Prescrire réalise son analyse critique et indépendante des nouveaux médicaments, 0,3 % ont recueilli la mention "Bravo", 2,7 % la mention "Intéressant", 7,9 % la mention "Apporte quelque chose" et 16 % la mention "Éventuellement utile". De tels pourcentages ne sont pas surprenants puisque les autorisations de mise sur le marché en France et en Europe sont accordées sans que les nouveaux médicaments aient besoin de montrer leur supériorité par rapport aux médicaments existants. Souvent, ils ne leurs sont même pas comparés. www.prescrire.org



    Dr Eugène - Médecin Généraliste par le Dr Philippe DUFOUR


    Page d'accueil
    Moteurs de recherche
    Nouveautés
    Contact/Email
    Sommaire général
    Page précédente