Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
La sédation en phase terminale
Recommandations de la Société Française d'Accompagnement et de soins palliatifs
Groupe de travail "Sédation en fin de vie" - Version courte 2004

Quels médicaments sédatifs ?

En phase terminale pour détresse, le médicament de choix pour la sédation est le midazolam (Hypnovel ®). Il peut être difficile d'en obtenir en médecine de ville.

HYPNOVEL 1 mg/ml, solution injectable
Une ampoule de 5 ml contient 5 mg de midazolam.

HYPNOVEL 5 mg/ml, solution injectable
Chaque ml contient 5 mg de midazolam (sous forme de chlorhydrate)
Une ampoule de 1 ml contient 5 mg de midazolam, Une ampoule de 3 ml contient 15 mg de midazolam, Une ampoule de 10 ml contient 50 mg de midazolam.
Ce médicament contient du sodium. Le taux de sodium est inférieur à 1 mmol (23 mg) par ampoule, c'est-à-dire « sans sodium ».
En effet, le midazolam par :
---- sa demi-vie courte (2 à 4 h)
---- son effet sédatif dose-dépendant (20 à 60 minutes selon la posologie - 0,05 à 0,15 mg/kg)
---- son caractère hydrosoluble permettant des voies d'administration variées
---- ses caractéristiques, commune aux benzodiazépines (anxiolytique, hypnotique, amnésiant et myorelaxant)
répond aux quatre critères d'exigence : maniabilité et réversibilité, marge de sécurité thérapeutique, facilité d’emploi, moindre coût.

On fera une titration individuelle des doses nécessaires à l’induction et au maintien de la sédation en phase terminale.
  • Abord veineux disponible, préférer une titration :
    ---- Midazolam, intraveineux, à la concentration de 0.5 mg par ml.
    ---- Injecter 1ml (0.5 mg) toutes les 2 à 3 minutes jusqu'à obtention d'un score de 4 à l'échelle d’évaluation de la sédation lors des anxiolyses peropératoires, selon RUDKIN (cf infra)

    Noter le nombre de mg nécessaire à l'induction.
    - 2 possibilités :
    ---- laisser le malade se réveiller et faire alors une nouvelle induction si nécessaire.
    ---- entretenir la sédation, jusqu'au moment prévu du réveil, en prescrivant une dose horaire égale à 50% de la dose utile à l'induction, en perfusion intraveineuse continue.

  • Absence d'abord veineux
    Préférer la voie sous-cutanée :
    ---- Midazolam par voie sous cutanée à la concentration de 1mg/ml.
    ---- Injecter 0,05 à 0,1 mg/kg en première intention.
    ---- Moduler les réinjections dans l'objectif d'obtenir un score de 4 sur l'échelle de Rudkin
    ---- Dans le cas où on prendrait la décision de maintenir une sédation continue, entretenir la sédation par une perfusion sous-cutanée continue en prescrivant une dose horaire égale à 50% de la dose utile à l'induction.

    Texte complet : http://www.soinspalliatifs-fc.fr/pdf/telecharge/III-O2a-pdf.pdf avec
    Copie locale : [Lire] (pdf)

    Echelle de vigilance de RUDKIN
    1 : Patient éveillé-orienté
    2 : Somnolent
    3 : Yeux fermés répondant àl’appel
    4 : Yeux fermés répondant à une stimulation tactile légère (traction lobe oreille)
    5 : Yeux fermés ne répondant pas à une stimulation tactile légère
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente