INSULINE INHALEE
Septembre 2002

L'insuline inhalée serait une avancée thérapeutique majeure avec comme intérêt des avantages théoriques pharmacocinétiques mais surtout une meilleur qualité de vie et une meilleure acceptabilité.

Récemment (mai 2002) T Quattrin et coll. ont présenté une étude de phase III comparant la voie sous cutanée classique (deux à trois injections par jour) à un traitement associant insuline inhalée en pré-prandial (une à deux inhalations de 1 à 3 mg) et injection le soir au coucher d’insuline Ultralente. 335 patients diabétiques de type 1 âgés de 12 à 65 ans ont été inclus dans cet essai randomisé ouvert et suivis pendant 6 mois.

En terme de baisse de l’HbA1c les résultats sont sensiblement identiques. Les glycémies moyennes à jeun et deux heures après les repas sont significativement mieux abaissées par le traitement comportant de l’insuline inhalée et le risque d’hypoglycémie est également légèrement réduit.

En septembre 2002, dans un communiqué de presse, les laboratoires Novo Nordisk ont présenté le système AERx iDMS qui comprend de nombreuses caractéristiques intéressantes, parmi lesquelles le système électronique «Breath Check », une préparation d’insuline liquide, la possibilité d’augmenter la dose d’unité en unité et un système de téléchargement des données ».

AERx iDMS devrait être le premier système électronique de traitement du diabète par voie pulmonaire.

A suivre donc avec intérêt majeur....
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente