Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Auto-surveillance de la glycémie (ASG)
. Indications, modalités et objectifs de l’ASG (Haute Autorité de Santé, HAS, 2007)

La fréquence des auto-contrôles glycémiques est à adapter selon le traitement du diabète et le but de l’ASG. Le prescripteur doit préciser sur l’ordonnance le nombre d’autosurveillances à réaliser par jour et par semaine :
  • L’ASG pluriquotidienne est indispensable et doit être systématique chez le diabétique de type 1 (au moins 4 mesures par jour, voire plus) et chez le diabétique de type 2 insulino-traité, de même que dans le cadre de la surveillance du diabète gestationnel (au moins 4 mesures par jour).

  • Dans le diabète de type 2, les indications de l’ASG, limitées à certains patients, sont précisées par les recommandations Afssaps (cf infra):

    • Insulinothérapie en cours (au moins 4 mesures par jour si l’insulinothérapie est similaire à celle du diabète de type 1 ; 2 à 4 par jour sinon).

    • Insulinothérapie prévue : insuline envisagée à court ou moyen terme, avant sa mise en route (2 à 4 mesures par jour).

    • Traitement par insulinosécréteurs - sulfamides hypoglycémiants et glinides – pour rechercher ou confirmer une hypoglycémie et adapter si besoin la posologie des médicaments (de 2 mesures par semaine à 2 mesures par jour au moins 2 jours par semaine, à des moments différents de la journée).

    • Traitement n’atteignant pas l’objectif glycémique : comme instrument d’éducation pour démontrer l’effet de l’activité physique, de l’alimentation et du traitement médicamenteux (de 2 mesures par semaine à 2 mesures par jour).
Lors de la prescription d’un dispositif d’ASG, il est indispensable d’expliquer au patient les enjeux et d’organiser avec lui cette ASG : fréquence, fixation des horaires, objectifs glycémiques, mais aussi décisions thérapeutiques à prendre en fonction des résultats [1]. L’ASG doit s’inscrire dans une démarche d’éducation du patient (et de son entourage si besoin) ; elle ne doit pas être une mesure passive, n’entraînant pas de conséquences thérapeutiques immédiates.

Les objectifs de glycémie capillaire recommandés sont :
Indications Objectifs glycémiques
Diabète de type 1 • Avant les repas : 70 à 120 mg/dl
• En postprandial* : < 160 mg/dl * Postprandial = 2 heures après le repas
Diabète de type 2 • Avant les repas : 70 à 120 mg/dl
• En postprandial* : < 180 mg/dl * Postprandial = 2 heures après le repas
Diabète gestationnel • A jeun : < 95 mg/dl
• En postprandial* : < 120 mg/dl
* Postprandial = 2 heures après le repas

Chez l’adulte, un lecteur de glycémie est pris en charge dans le cadre du remboursement tous les 4 ans. Chez l’enfant et l’adolescent (moins de 18 ans), deux lecteurs sont pris en charge tous les 4 ans, afin d’être disponible en double, au domicile et à l’école, pour éviter tout manque dans la surveillance glycémique




Texte complet HAS
[Lire]
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente