Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente
MOLLUSCUM CONTAGIOSUM
Les Poxvirus

Le molluscum contagiosum (MC) est une infection bénigne de la peau par un virus de la famille des poxvirus. Elle guérit le plus souvent spontanément. Mais lorsque certains molluscum disparaissent, d'autres peuvent survenir par contamination de la peau avoisinante. Il peut s'écouler de six mois à cinq ans pour que tous les molluscum disparaissent définitivement sans traitement.


Chez une personne atteinte du molluscum contagiosum, on remarque une ou plusieurs excroissances cutanées (1 à 3 mm de diamètre) couleur chair dont le centre est affaissé (en cratère) et peut contenir une substance plus claire.

Elles sont fréquentes chez les enfants, les lésions peuvent apparaître sur le visage, la poitrine, les jambes et les bras. Ces lésions peuvent se trouver à peu près n'importe où sur le corps des adultes, mais lorsque le virus est transmis sexuellement elles surviennent généralement sur l'abdomen, à l'aine, sur les cuisses, les fesses et les parties génitales externes.

Le molluscum contagiosum peut prendre 2 à 3 mois à se développer, mais les symptômes peuvent apparaître en moins d'une semaine ou seulement au bout de 6 mois.
Le MC peut causer des démangeaisons ou une sensibilité dans la région affectée.

Il s’agit donc de petites tumeurs bénignes pouvant toucher tout le corps, y compris les muqueuses ano-génitales Ils se transmettant par contacts cutanés répétés.

Chez les adultes, ils peuvent survenir aussi et leur localisation ano-génitale est considérée comme une Maladie sexuellement Transmissible (MST). Il convient donc d’effectuer un bilan de MST (examen complet, sérologies…).
Le molluscum contagiosum peut se transmettre sexuellement par contact direct de la peau mais il peut aussi se propager par les serviettes et l'équipement de sport. Les enfants peuvent l'attraper par contact indirect, par exemple s'ils échangent des serviettes ou des vêtements, ou à la piscine.

Leur traitement requiert généralement une application d’azote liquide ou leur ablation à la curette.
Ils ont tendance à récidiver facilement, en particulier chez l’enfant ou l’adulte qui présente une diminution de l’immunité

Les lésions/bosses qu'on gratte peuvent s'infecter. Les personnes qui ont le sida ou dont le système immunitaire est affaibli peuvent avoir une forte poussée de lésions.

TRAITEMENT

Certains médecins recommandent de ne pas traiter les molluscum, car ils disparaissent spontanément; dautres sont favorables au traitement des molluscum pour éviter leur dissémination et raccourcir la durée de naturelle de l'évolution.

Le traitement est appliqué pour des raisons esthétiques et pour prévenir la propagation de l'infection. La plupart des lésions disparaissent d'elles-mêmes sans traitement, mais en général on traite les lésions soitpar grattage à la curette soit à l’aide de l'azote liquide ou du nitrate d'argent. (aprés apllication de crème EMLA

Plusieurs traitements sont en cours d'évaluation.
Une crème à base d'imiquimod, qui module les défenses de l'organisme, est déjà utilisée avec succès dans le traitement des verrues génitales.
Une crème qui contient une substance antivirale (cidofovir)

Voir également http://www.abimelec.com/molluscum_contagiosum.htm

.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Sommaire général
Page précédente