Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Mélanome cutané
la détection précoce est essentielle

.Webzine HAS Actualités & Pratiques – N° 49 – Mai 2013 [Texte complet]

Le mélanome cutané est le plus grave des cancers de la peau. Aucune catégorie d’âge n’est épargnée. Il est observé de l’enfance à un âge avancé. Le pic d’incidence se situe entre 50 et 64 ans chez l’homme et entre 15 et 64 ans chez la femme. Une détection précoce offre de meilleures chances de guérison. Explications du Dr Roselyne Delaveyne, du service évaluation économique et santé publique à la HAS.

Pour optimiser la stratégie de diagnostic précoce du mélanome cutané, différents acteurs sont identifiés. Le patient qui consulte son médecin traitant pour une lésion suspecte ou parce qu’il s’identifie comme sujet à risque ; le médecin qui, à l’occasion d’une consultation, détecte une lésion mélanocytaire suspecte ; le dermatologue qui confirme ou non la suspicion de mélanome cutané et pratique l’exérèse complète de la lésion suspecte, le pathologiste qui confirme ou infirme le diagnostic ; tous ces intervenants concourent au diagnostic et à la prise en charge précoce des mélanomes cutanés.


.Webzine HAS Actualités & Pratiques – N° 49 – Mai 2013
[Texte complet]
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente