Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
HYPERHIDROSE PALMAIRE

L'hyperhidrose palmaire est fréquente et peut être professionnellement et socialement invalidante.

L'ionophorèse est le traitement de première intention et reste indiquée dans les formes modérées. Il nécessite 10 à 20 séances à raison de 2 à 3 par semaine puis des séances d'entretien.

Dans les formes résistantes et invalidantes la sympatectomie endoscopique transthoracique est le traitement de choix.
Une étude sur 203 intervention en 5 ans du Pr Gillles Grosdidier (CHU de Nancy) montre des résultats excellents (98%) avec possibilités d'effets secondaires parfois importants (douleurs intercostales de désafférentation parfois difficle à contrôler).

Pour plus d'information, le site endosurgery.org (Dr Dominique Gossot)

Voir également Toxine botulique dans l'hyperidrose axillaire

MAJ 2010: Dr Fabrice DEPREZ - Radiologie, Cliniques Universitaires St-Luc - Bruxelles (Belgique)
La sympatholyse percutanée par guidage CT est une technique également efficace, pratiquée depuis 20 ans et moins invasive.
Un exemple dans la littérature scientifique (Pubmed):
Radiol Med. 2002 Nov-Dec;104(5-6):421-5.
Upper thoracic sympathetic chain neurolysis under CT guidance. A two year follow-up in patients with palmar and axillary hyperhidrosis.
Romano M, Giojelli A, Mainenti PP, Tamburrini O, Salvatore M.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente