Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
A propos des critères de jugement "combinés"
PrJean-Louis Montastruc
http://www.pharmacovigilance-toulouse.com

Il est toujours difficile au prescripteur de se faire un avis objectif de l'intérêt d'un nouveau médicament lors de sa mise sur le marché. Le médecin attend des comparaisons fondées sur des essais cliniques rigoureux, étayés par des critères de jugement cliniques, répondant aux attentes des malades.

On assiste actuellement, malheureusement, dans la présentation des résultats des essais cliniques, à l'utilisation de critères de jugement dits "combinés". Ces "combinaisons" associent des évènements distincts voire disparates, intentionnellement incomplets.

On utilise cet artifice pour augmenter la probabilité de mettre en évidence une différence "statistiquement significative" entre les médicaments comparés, tout particulièrement lorsque l'essai est de taille réduite ou lorsque les médicaments, d'action voisine, s'avèrent difficiles à départager.
On associe donc dans ces critères "combinés" des situations hétérogènes comme décès, morbidité ou encore nombre d'hospitalisations ou de réhospitalisations.

Ces différents évènements n'ont bien sur rien à voir entre eux: ils ne revêtent pas la même importance pour le médecin ou le malade.

Ce recours aux critères "combinés" permet ainsi de distinguer "statistiquement" et artificiellement certains médicaments entre eux sans que ceci corresponde à une différence véritable en clinique.

En définitive, il faut proscrire dans l'évaluation des médicaments l'utilisation des critères de jugement "combinés" pour utiliser des critères cliniques pertinents (c'est-à-dire importants pour le malade et le médecin) et surtout validés (les critères "combinés" ne sont généralement pas validés, c'est-à-dire vérifiés).

En pratique, il faut toujours bien distinguer la différence" statistiquement significative" de celle qui s'avère cliniquement significante : c'est de la seconde, et uniquement de la seconde dont nous avons à nous soucier !
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente