Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Appel pour une autre politique du médicament
.Professeurs JF. Bergman interniste Hôpital Lariboisière, A. Gaudricophtalmologiste Hôpital Lariboisière
E.Thervet néphrologue Hôpital Pompidou,F. Chast pharmacien des hôpitaux Hôtel Dieu
A. Grimaldi diabétologue HôpitalPitié Salpêtrière.

Les Français consomment trop de médicaments inutiles et exagérément coûteux.
Sans dommage, on pourrait diviser leur nombre par 4, passant de 4000 à 1000 médicaments. La responsabilité est partagée entre les industriels, l’Etat, et les prescripteurs.

Pour répondre aux interrogations légitimes de la population depuisl’affaire du Médiator, les autorités sanitaires doivent engager trois chantiers importants
  1. - Programmer la publication rapide d’un livre blanc des médicaments pour aider les médecins à prescrire mieux et moins et éclairer le grand public. Un tel« formulaire national de thérapeutique » existe déjà au Royaume-Uni et en Belgique. Il cible, pathologie par pathologie, les médicaments indispensables,les médicaments éventuellement utiles et ceux qui ne servent à rien. L’absenced’un livre de référence laisse la place à des « guides » rédigés sans rigueur et contenant de nombreuses erreurs

  2. - Revoir la politique du prix des médicaments. C’est, aujourd’hui, une procédure opaque qui fait l’objet de négociations secrètes avec les laboratoires pharmaceutiques. Plusieurs points méritent d’être éclairés : prescription de médicaments nouveaux et plus chers à la place de médicaments déjà disponibles moins chers et aussi efficaces ; coût des génériques en France très supérieur au coût moyen sur le marché européen ; prix de certains médicaments maintenu haut alors que le volume de prescriptions augmente de façon importante.

  3. - Enfin, réformer la pharmacovigilance. La solution la plus efficace pour repérer d’éventuels risques sur la santé est l’analyse informatique, exhaustive e tcontinue, des ordonnances de ville couplée aux diagnostics des motifs d’hospitalisations et aux certificats de décès
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente