Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente

Dr H. Raybaud - 1er Avril 2010



D'une manière générale, le web 2.0 désigne l'ensemble des technologies qui facilitent les interactions entre les internautes : communautés en ligne, blogs, forums, wikis, votes, etc...
Tous ces outils de mise en avant du Moi (mon site, mon blog, ma tribu...) ont été réunis par Joël de Rosnay dans le terme d'Egologie...voire Egogogologie pour Ego, Google et gogo ou EGObobologie pour la santé. A ne pas confondre avec EXObobologie.. quoique :-)
L'expression Médecine ou Santé 2.0 correspond donc à l'ensemble des applications de ce type, dédiées à la santé.

.
Le droit... non le plaisir de réponse !
Dominique Dupagne est un médecin généraliste parisien.
Dans le web santé.1,0,1.1,1.2, 1.4, 1.5,.... et maintenant 2.0 il est un extra-terrestre , hyperactif, incontournable par ses prises de positions indépendantes et son célèbre site atoute.org. Il est également un ardent défenseur de ce web 2.0 dans le domaine de la santé.
Largement cité dans les liens ci-dessous il a bien sur accepté de répondre sur le forum dédié. .
D'autres internautes ont répondu mais vous trouverez [ici] sa seule réponse.
Toutes les réponses sont sur atoute.org

Selon les experts (ça commence mal !!) en santé 2.0,
01 : La sagesse collective communautaire est un principe fondateur de la Web Santé 2.0.
02 : La connaissance n'appartient pas qu'aux experts : le patient doit se l'approprier pour agir en adulte et mieux se soigner..

Selon moi (c'est pas mieux)
Hélas 01:la sagesse collective n'existe pas. Elle suit les modes, la télé, les campagnes de pub, les "leaders d'opinion", les atavismes, les préjugés, etc...
Hélas 02 : L'information se partage facilement, la connaissance nécessite un apprentissage, la décision demande la compétence.

Questions
01 : Quid de la sagesse populaire face au dépistage généralisé du cancer de la prostate ?
02 : Quid de la sagesse populaire face à la publicité médicale grand public (Alli, vaccination HPV)
03 : Etc...

Heureusement, un expert américain nous "éclaire" : selon le schéma ci-après de Scott Shreeve, expert américain reconnu, Health 2.0 facilite un " cercle vertueux " d'innovation et d'amélioration de la qualité et de l'économie des soins, par l'introduction d'une vraie concurrence entre les offreurs de soins, de la médecine fondée sur les preuves, d'un progrès dans la connaissance grâce à la communication à grande échelle des résultats médicaux et d'une information ubiquitaire.

Que la lumière soit !!!!

Ce qui certain c'est que nos patients sont de plus en plus informés - je n'ai pas dit de mieux en mieux informés - et que nous allons devoir intégrer cela dans nos pratiques mais les dérives seront probablement nombreuses. La certification des sites médicaux a été une tentative [Lire] mais c'est un echec qui n'analyse pas le contenu mais seulement qques critères de forme et le web 2.0 n'y est pas soumis. Le bruit de fond inutilisable envahit toutes les requêtes faites sur Google.

Le net ouvre donc grand la porte à la "mal et/ou dés-information", au charlatanisme, etc... mais représente aussi un magnifique contre-pouvoir que les médecins et les patients doivent investir mais pas à n'importe quel prix car comme "pour les avions qui tombent" les forums sont envahis par les "recalés de la guérison" acteurs et cibles de toutes les dérives.
Les autres sont à la plage....

Ce qui est sur c'est que les "experts" et les "leaders d'opinion" se sont largement auto-dévalués (Grippe H1N1, dépistages sauvages, absence de déclaration de conflit d'intérêt, etc..) et ont ainsi crée un fort climat de suspicion. [Lire]
De même, les grands laboratoires pharmaceutiques dans leur course effrénée aux profits ont généré une forte méfiance du grand public mais également des médecins. Revoir les médicamenteurs [Lire]

Ainsi, selon l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) Internet serait le média qui nie et voit de la manipulation partout. Il véhicule la contestation de toutes les superstructures sociales. Et traite la parole publique comme véhicule du mensonge... [Lire]. On se demande bien pourquoi !!!

Internet est un outil, le web le pire et la meilleure des choses

A vous de voir...
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente