Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
M.P.O
"Médecine Pratique Optimisée"

LA PRISE DE DECISION MEDICALE
SELON L'EBM

Texte du Bulletin de l'Ordre des Médecins Janvier 2002

A partir d'un cas clinique précis il faut savoir définir le problème et poser la question le plus clairement possible en fonction du patient, du type d'intervention, du ou des résultats escomptés et des différents types de traitements envisagés.
  • Définir une stratégie de recherche appropriée : il faut pour cela connaitre les bases de données comme Medline et savoir les utiliser
  • Sélectionner les meilleures études et les plus significatives, les hierarchiser selon le type d'étude et le niveau de preuve
  • Avoir une bonne connaissance de la physiopathologie pour interpréter et appliquer les résultats de cette recherche au cas de son patient.
  • Il s'agit alors d'évaluer le rapport bénéfice/risque à la lumière des informations nouvelles dont dispose le médecin
  • Enfin, être à l'écoute des besoins et des questions du patient

C'est vraiment à se demander si l'auteur de ces lignes a un jour assuré des consultations ....


Certe l'émergence de la médecine "factuelle" peut et devra de plus en plus s'intégrer dans notre pratique au travers des recommandations.
Encore faut-il que les données analysées pour les écrires soient issues d'études "sans reproche", revues à la lumière des spécificités, que les AMM et les ASMR soient transparentes et divulguées.... et que la presse médicale professionnelle découvre une indépendance souvent bafouée par des compte-rendus serviles.

Sur la base des analyses que nous recevons il est de plus en plus difficile d'être certain que nous prescrivons le traitement optimal pour nos patients surtout chroniques. A côté de l'EBM, il nous reste à inventer et argumenter la "MPO" c'est à dire la "Médecine Pratique Optimisée".

  • A efficacité égale, un vieux médicament vaut mieux qu'un nouveau
  • Le piège médical

  • Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente