MYOCARDIOPATHIES
Pr. Pony
Département de cardiologie et maladies vasculaires
CHU de Rennes, 2 rue Henri Le Guilloux, 35033 Rennes Cedex
http://www.med.univ-rennes1.fr/galesne/cardio/myocardiopathies.htm


La myocardiopathie hypertrophique (MCH)
C'est une hypertrophie primitive du myocarde et ses principaux caractères sont :
  • elle survient sans aucune cause apparente et serait d'origine génétique, se transmettant suivant un mode autosomique dominant,
  • l'hypertrophie intéresse principalement certaines régions du ventricule gauche et notamment le septum interventriculaire, mais elle peut aussi être diffuse,
  • elle correspond à un aspect myocardique particulier, réalisant une "désorganisation" des fibres myocardiques.

    La myocardiopathie primitive dilatée (MCD)
    C'est une atteinte en apparence primitive de la fibre cardiaque, caractérisée par :
  • une dilatation plus ou moins importante d'un ou des deux ventricules,
  • une atteinte de la fonction ventriculaire gauche systolique,
  • une évolution vers l'insuffisance cardiaque progressivement irréductible,
  • un risque de mort à tous les stades de la maladie.
    Il s'agit là d'une affection fréquente, s'observant à tout âge mais principalement chez l'adulte jeune entre 20 et 40 ans, trois fois plus souvent chez l'homme que chez la femme.

    Texte intégral, physiopathologie, anatomie, traitements : http://www.med.univ-rennes1.fr/galesne/cardio/myocardiopathies.htm

    Nouveautéswbm@esculape.com Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente