Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
COMET (Carvedilol or Metoprolol European Trial)
23/06/2003 - Lancet samedi 5 juillet 2003.

Selon les experts, plus de 10 millions d'individus sont atteints d'insuffisance cardiaque chronique en Europe uniquement. De nouveaux cas apparaissent chaque année à raison de 2 ou 3 pour 1 000 habitants en Europe. Aux États-Unis, 400 000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Les pronostics sont habituellement mauvais pour les personnes atteintes, près de la moitié des patients diagnostiqués perdant la vie en l'espace de 3 à 5 années, soit un taux de décès semblable à celui des patients atteints du cancer du poumon. La qualité de vie des patients, surtout ceux atteints d'une forme grave de la maladie, est basse.

Voir également : Insuffisance cardiaque
Voir également : Caverdilol
Voir également : Copernicus


Un nouveau test majeur démontre que le carvédilol permet de sauver un plus grand nombre de vies que le métoprolol

Les patients souffrant d'insuffisance cardiaque chronique traité avec l'agent bêta-bloquant non-sélectif, carvédilol (Dilatrend °), ont présenté un taux de survie considérablement supérieur (17 pour cent , p=0.0017) par rapport au bêta-bloqueur sélectif bêta-1, métoprolol. Ce sont les résultats qui ressortent des essais COMET (Carvedilol or Metoprolol European Trial) et qui ont été divulgués aujourd'hui lors de la réunion annuelle de la European Society of Cardiology's Heart Failure au cours de la séance Hot Line officielle (1) et qui seront publiés dans le Lancet samedi 5 juillet 2003.

Jouissant de plus 14 000 années-patients de suivi, COMET est la plus grande et la plus longue étude jamais réalisée en matière d'insuffisance cardiaque chronique et la première étude de survie comparant deux agents bêta-bloquants chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque. Elle a été conçue pour établir la supériorité du carvédilol en termes de survie sur le métoprolol pour le traitement des patients souffrant d'insuffisance cardiaque chronique. Ces deux médicaments, bien qu'ils soient tout deux classés comme bêta-bloqueurs, présentent des propriétés différentes : le carvédilol bloque certes le récepteur bêta-1 mais il bloque également les récepteurs bêta-2 et alpha-1 et jouit d'autres propriétés auxilliaires.

« Les résultats de l'étude COMET apporte la preuve irréfutable des avantages en termes de survie offerts par le carvédilol par rapport au métoprolol dans le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique et semblent indiquer que le carvédilol prolonge la vie des patients de 1,4 année par rapport au métoprolol », explique le Professeur Philip Poole-Wilson, président du comité directeur de COMET. « Les avantages manifestes du carvédilol en termes de survie pourraient permettre de sauver des milliers de vie chaque année. Ces résultats auront un impact majeur sur les pratiques cliniques ».

Les agents bêta-bloquants sont recommandés dans les directives d'importantes associations internationales telles que la European Society of Cardiology (ESC) (2) l'American Heart Association (AHA) et l'American College of Cardiology (ACC) (3) pour le traitement des formes bénignes, modérées et graves de l'insuffisance cardiaque. Leur efficacité a été prouvée lors de plusieurs essais cliniques importants. (4),(5),(6)

Voir également : Chez les malades atteints d’une ICC, le rapport bénéfice/risque d’un traitement par ce bêta-bloquant ne diffère pas à court et à long terme. La mise en route de la thérapeutique n’est pas particulièrement périlleuse. Elle est même bénéfique, ce qui devrait inciter à l’utiliser plus souvent en pratique courante. Copernicus

À propos de COMET

COMET est une étude de groupe en parallèle double aveugle randomisée dont l'objectif est de comparer les effets du carvédilol par rapport à ceux du métoprolol sur les risques de décès et d'hospitalisations chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque chronique. (7)
Ont participé à l'étude 3029 patients souffrant de formes bénignes à graves de la maladie (NYHA classe II-IV) et provenant de 15 pays européens (Autriche, Belgique, Danemark, Allemagne, Finlande, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni). Tous les patients ont été suivis pendant plus de 45 mois et répertoriés dans une base de données couvrant déjà plus de 14 000 années-patients.
L'étude COMET a été co-parrainée par F. Hoffmann-La Roche et GlaxoSmithKline. Le carvédilol (Dilatrend), est commercialisé dans le monde par Roche sous plusieurs marques telles que Cardiol °, Coropres °, Dilbloc °, Dimitone °, Eucardic ° et Kredex °. En Amérique du Nord, il est distribué par GlaxoSmithKline sous la marque Coreg ° et au Japon, il est commercialisé par Daiichi sous la marque Artist °.

À propos du comité directeur de COMET L'étude a été menée par un comité directeur composé des plus grands experts en matière d'insuffisance cardiaque chronique : le Professeur Philip Poole-Wilson (président), Londres, R.-U. ; le Professeur Karl Swedberg (co-président), Gothenburg, Suède ; le Professeur John Cleland, Kingston upon Hull, R.-U. ; le Professeur Andrea Di Lenarda, Trieste, Italie ; le Professeur Peter Hanrath, Aix-la-Chapelle, Allemagne ; le Professeur Michel Komajda, Paris, France ; le Professeur Marco Metra, Brescia, Italie ; le Professeur Willem Remme, Rhoon, Pays-Bas et le Professeur Christian Torp-Pedersen, Copenhague, Danemark. À propos de la commission de surveillance des données et de la sécurité L'étude a été supervisée par une commission indépendante de surveillance des données et de la sécurité comprenant les personnalités suivantes : le Professeur Jacobus Lubsen (président), Suisse ; le Professeur Lars Wilhelmsen, Suède ; le Professeur Hansjörg Just, Allemagne. Références : 1. Poole-Wilson P, et al. Carvedilol or Metoprolol European Trial Results. Présenté le 23 juin 2003 lors du Heart Failure Congress à Strasbourg ; séance Hotline. 2. Remme WJ, Swedberg K. Task Force for the Diagnosis and Treatment of Chronic Heart Failure, European Society of Cardiology Guidelines for the Diagnosis and Treatment of Chronic Heart Failure. European Journal of Heart Failure 2001; 22:1527-60. 3. Hunt SA, et al. ACC/AHA Guidelines for the Evaluation and Management of Chronic Heart Failure in the Adult: Executive Summary A Report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Practice Guidelines. (Committee to Revise the 1995 Guidelines for the Evaluation and Management of Heart Failure): Developed in Collaboration With the International Society for Heart and Lung Transplantation; Endorsed by the Heart Failure Society of America. Circulation 2001;104: 2996-3007. 4. Packer M, et al. Effect of carvedilol on survival in severe chronic heart failure. New England Journal of Medicine 2001; 344: 1651-58. 5. The CAPRICORN Investigators, Effect of carvedilol on outcome after myocardial infarction in patients with left-ventricular dysfunction: the CAPRICORN randomised trial. The Lancet 2001, 357: 1385-1389. 6. Remme WJ, et al. Carvedilol ACE Inhibitor Remodelling Mild CHF EvaluatioN trial. Presented on 3 September 2002, at the European Society of Cardiology Congress, Berlin; Hot Line III. 7. Poole-Wilson P, et al. Rationale and design of the Carvedilol or Metoprolol European trial in patients with chronic heart failure: COMET. European Journal of Heart Failure 2002; 4: 321-329. COMET Steering Committee
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente