Les insuffisances aortiques

Dans 2/3 des cas l'origine est un rhumatisme articulaire aigu ou ses équivalents avec épaississement fibreux des valves avec rétraction du bord libre.

Les autres étiologies :
  • Endocardite infectieuse (sur lésion préexistante, rhumatisme articulaire aigu, bicuspidie etc...) : végétations, ulcérations, destruction des bords valvulaires, perforation.
  • Syphilis : les commissures sont disjointes par des plaques fibreuses ou gélatiniformes, descendues de l'aorte sus-sigmoïdienne. Les orifices des artères coronaires sont fréquemment rétrécis : coronarite ostiale.
  • Dissection aortique : éversion d'une sigmoïde.
  • Maladie annulo-ectasiante : dilatation importante de l'anneau et de l'aorte ascendante ; cause inconnue.
  • Syndrome de MARFAN : dilatation importante de l'anneau aortique (dystrophie du tissu élastique).
  • Spondylarthrite ankylosante.
  • Cardiopathies congénitales : bicuspidie, communication interventriculaire + insuffisance aortique : (syndrome de LAUBRY et PEZZI.)
  • Nota Bene

    B. Denis
    L'insuffisance aortique.
    Aide mémoire de sémiologie et de pathologie cardiovasculaires
    Lien
    L'insuffisance aortique

    http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/TDMCorpus/Q2.html
    Nouveautés wbm@esculape.com Sommaire FMCSommaire général Page précédente