Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
EUROPA
EUropean trial on Reduction Of cardiac events with Perindopril in stable coronary Artery disease,
Lancet 09/2003. Sous presse
http://www.newswire.ca

EUROPA montre que chez les patients souffrant d'une maladie coronarienne stabilisée la prise quotidienne de 8 mg de périndopril (COVERSYL °) réduirait la mortalité cardio-vasculaire de 14 %, le risque d'infarctus - mortel ou non mortel - de 24 % et le risque d'apparition ou de réapparition d'une insuffisance cardiaque de 39 %",
Associé au traitement optimal, la prise de ce médicament pendant quatre ans permettrait d'éviter -en France - 12.500 attaques cardiaques ou morts cardio-vasculaires..


ESCULAPE
En attendant d'en savoir plus, cette étude menée contre placebo pose la question suivante : " La baisse de la tension probablement obtenue avec 8 mg de périndopril est elle à l'origine des résultats obtenus... ou bien la molécule possède-t-elle des propriétés spécifiques apportant le bénéfice obtenu.???
A suivre, donc.

=============================

L'étude EUROPA a été menée sur 12 218 patients de 24 pays atteints de maladie coronarienne stable. Ils ont été classés au hasard parmi deux groupes qui, sur une période moyenne de quatre ans, ont reçu, en plus de leur traitement optimal, ou bien une dose quotidienne de 8 mg de périndopril, ou bien un placebo.

Le périndopril a réduit de 20 % l'incidence des événements cibles primaires combinés que sont le décès causé par les maladies cardiovasculaires, l'infarctus du myocarde et l'arrêt cardiaque (p=0.0003). A cette réduction est associée une baisse de 11 % du nombre total de décès (sans signification statistique).
Le périndopril a également réduit l'incidence d'infarctus du myocarde (fatal et non fatal) de 24 % (p moins de 0.001) et l'incidence d'insuffisance cardiaque de 39 % (p=0.002). Il a eu des avantages manifestes dans tous les groupes de patients, qu'ils aient été hypertendus ou non, diabétiques ou non, et sans égard à leur âge.

L'étude EUROPA est la première étude à démontrer que l'inhibition de l'enzyme de consersion est efficace et sécuritaire dans le traitement d'une grande population de patients atteints de maladie coronarienne stable. L'étude a fait appel à la participation de patients atteints de maladie coronarienne qui étaient suivis en clinique et traités à l'aide d'autres médicaments de prévention (aspirine, statines et béta-bloquants).

"Les résultats de l'étude EUROPA marquent une nouvelle étape en cardiologie puisqu'ils prouvent pour la première fois qu'un inhibiteur de l'ECA, le périndopril, a la capacité de sauver des vies dans cette population de patients. Ajouté au traitement optimal standard sur période de quatre ans, le périndopril pourrait prévenir 100 000 crises cardiaques ou décès causés par des maladies cardiovasculaires dans un pays comptant une population de 60 millions d'habitants", a déclaré le Professeur Kim Fox de l'Hôpital Royal Brompton de Londres, au Royaume-Uni, l'un des présidents de l'étude. "Il s'agit d'un développement majeur qui aura d'importantes répercussions sur le traitement de la maladie coronarienne dans les années à venir. La maladie coronarienne est très répandue au Canada, causant chaque année un décès sur cinq dans le pays", a affirmé le Dr Jean-Claude Tardif, directeur de la Recherche clinique, professeur agrégé de médecine, Institut de cardiologie de Montréal. "Nous avons pour la première fois un médicament qui présente le double avantage de pouvoir traiter l'hypertension, un important facteur de risque de maladie cardiovasculaire, et d'améliorer l'état des patients atteints de maladie coronarienne.

Nous avons maintenant suffisamment de preuve que le périndopril peut non seulement abaisser la pression artérielle, mais aussi procurer d'autres avantages. Le périndopril devrait être utilisé pour traiter tous les cas de patients souffrant d'angine de poitrine, de patients ayant des antécédents de crise cardiaque et de patients atteints de maladie coronarienne, qu'ils présentent ou non de l'hypertension."

L'inhibiteur de l'enzym de consersion (IEC) à effet prolongé périndopril (COVERSYL °) à dose de 8 mg une fois par jour a été choisi dans l'étude EUROPA en raison de son efficacité sur une période de 24 heures, notamment sur le contrôle de la pression artérielle, pour ses propriétés anti-ischémiques et anti-athérogènes reconnues, et parce qu'il est facile à utiliser et bien toléré.

Le périndopril a une efficacité bien documentée dans le traitement des maladies cardiovasculaires telles que l'hypertension et l'insuffisance cardiaque et, comme l'ont démontré les résultats récents de l'étude PROGRESS (Perindopril Protection Against Recurrent Stroke Study), dans le traitement des accidents cardiovasculaires. Les résultats de l'étude EUROPA font ressortir les avantages du périndopril chez les patients atteints de maladie coronarienne stable.

"La maladie coronarienne est un problème de santé publique qui prend de plus en plus d'ampleur. Nous avons le devoir d'améliorer l'espérance de vie et la qualité de vie des gens. Les résultats de l'étude EUROPA confirment maintenant que le périndopril a la capacité de sauver la vie des patients atteints de maladie coronarienne qui sont traités correctement à l'aide de médicaments de prévention. Le traitement optimal de prévention devrait dorénavant inclure le périndopril", ont conclu les Professeurs Kim Fox et Willem Remme, présidents de l'étude EUROPA.

. PROGRESS Collaborative Group. Randomised trial of a perindopril-based blood pressure lowering regimen among 6,105 individuals with previous stroke or transient ischaemic attack. Lancet 2001; 358:1033-1041.[Lire]

Le périndopril est approuvé dans 118 pays sous les marques de commerce COVERSYL, COVEREX, ACERTIL, PRESTARIUM, PREXANIL, PREXUM, COVERENE, COVERSUM, PROCAPTAN et ACEON.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente