Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente
Hypertension artérielle
Les recommandations européennes en 2013

2013 ESH/ESC Guidelines for the management of arterial hypertension
[texte complet]

La cible thérapeutique est maintenant uniformément fixée 140 mm Hg, avec une certaine tolérance jusqu'à 150 mm Hg chez les sujets de plus de 80 ans. Concernant la PAD, le seuil est fixé à 90 mm Hg, et à 85 mm Hg chez les diabétiques.

Les présentes recommandations reconfirment que les diurétiques (incluant les thiazidiques, la chlorthalidone et l'indapamide), les bêta-bloquants, les inhibiteurs calciques, les IEC et les ARA II sont tous acceptables pour l'initiation et la maintenance du traitement antihypertenseur, qu'il s'agisse de monothérapie ou de combinaisons.
Les bêta-bloquants ne sont donc pas détrônés en première intention, tandis que les ARA II et les IEC font jeu égal. Voici un mois, la Haute Autorité de Santé considérait pour sa part que les bêta-bloquants étaient moins efficaces dans l'HTA non compliquée, et pointait le coût des ARA II par rapport aux IEC.

En ce qui concerne les associations thérapeutiques, les recommandations soulignent l'absence, ou la faiblesse des résultats pour un certain nombre de combinaisons.
    Les associations recommandées sont les suivantes.
  • Diurétiques et IEC ou inhibiteur calcique ou ARA II.
  • IEC et inhibiteur calcique ou diurétique.
  • Inhibiteur calcique et IEC ou ARA II ou diurétique.
  • ARA II avec inhibiteur calcique ou diurétique.
». Cette position est en phase avec EN accord avec l'ANSM le double blocage du SRA (IEC + ARA II) ne peut pas être recommandé sur la base des résultats d'essais

. En cas d'HTA résistante,
Après les vérification concernant l'observance, les antagonistes des récepteurs minéralocorticoïdes, l'amiloride, et l'alpha-1-bloquant doxazosine doivent être envisagés, en l'absence de contre-indication » (niveau IIa B)

En cas d'inefficacité de ces traitements, des procédures invasives comme la dénervation rénale et la stimulation du barorécepteur peuvent être envisagées » (niveau IIb C).

Voir également :
Les recommandations 2013 de la Société Française d'HTA (SFHTA) pour la prise en charge de l'HTA de l'adulte. [Lire]
.
Accueil
Recherche
Nouveautés
Email webmaster
Tous les textes - FMC
Sommaire général
Page précédente