RESTER JEUNE JUSQU'À 120 ANS
DHEA, la molécule de l'espoir
03/1999 - N°625


Thierry Souccar
http://www.sciences-et-avenir.com/polemique/SAart2.html

La DHEA est-elle l'arme anti-âge que nous avalerons tous dans quelques années ? En attendant les résultats de l'étude DHEAGE, le Pr Baulieu fait le point des connaissances sur cette hormone produite par l'organisme et qui diminue avec l'âge.

Sciences et Avenir : Qu'espérez-vous de l'étude en cours sur la DHEA (1) ?
Etienne-Emile Baulieu : Jusqu'ici très peu d'études sur la DHEA (déhydroépiandrostérone) ont été conduites en double aveugle, et très peu ont dépassé six mois. Nous attendons donc beaucoup de cette évaluation. Je pense que nous allons trouver quelque chose sur le plan immunitaire, parce que la DHEA agit sur plusieurs marqueurs.
Ainsi, elle fait baisser l'interleukine-6 - qui augmente avec l'âge - et dans le même temps fait monter l'interleukine-2 et le facteur de nécrose tumorale (2). Je suis sûr qu'il y aura une amélioration au niveau de la peau ainsi qu'au niveau des muscles et des os. Mais je suis de plus en plus convaincu qu'un des effets très importants de la DHEA n'a pas encore reçu de la part de la communauté médicale un intérêt suffisant.
Lequel ?
Je pense que la DHEA a des effets sur le système nerveux, car elle agit sur les récepteurs des neurotransmetteurs. Il existe des travaux très encourageants sur la sensation de bien-être et l'amélioration de la mémoire.

Faut-il craindre des effets indésirables ?
La DHEA étant un précurseur de la testostérone (3), les médecins craignent qu'elle ait un effet au niveau de la prostate, en particulier sur les tumeurs. Je crois qu'ils ont tort. Dans des expériences sur des volontaires, nous avons observé que la prise de DHEA n'a pas d'influence sur le taux de PSA, qui est un marqueur de la prolifération des cellules de la prostate. Les essais que nous avons conduits nous ont aussi rassurés sur le risque d'accumulation dans l'organisme.

Les médecins proposeront-ils bientôt aux personnes âgées un remplacement des hormones qui baissent avec l'âge, comme la DHEA, la pregnénolone, la mélatonine, l'hormone de croissance ?
La pregnénolone, qui est le précurseur de la DHEA, n'a pas fait à ma connaissance l'objet d'essais chez l'homme depuis 1944. Nous avons conduit des essais chez le rat qui montrent une amélioration de la mémoire. Cet effet est peut-être dû à la transformation de la pregnénolone en DHEA. Je crois beaucoup aux stéroïdes pour améliorer la mémoire chez les personnes âgées, mais j'ignore s'il faut donner DHEA et pregnénolone.

L'hormone de croissance ?
Je n'y crois pas beaucoup. Il faut pratiquer des injections, ça coûte cher, et ce n'est pas bien toléré. Par ailleurs, l'hormone de croissance agit via l'IGF-1 (4). Or, lorsqu'on prend de la DHEA, on voit l'IGF-1 augmenter, ce qui montre qu'il est possible de se passer de la prise d'hormone de croissance. Quand à la mélatonine, aucune étude n'indique aujourd'hui qu'elle freine le vieillissement chez l'homme.

La DHEA étant une molécule naturelle, elle n'intéresse pas les laboratoires. N'est-ce pas un frein à la recherche sur le vieillissement ?
Nous rencontrons les pires ennuis d'argent pour conduire des travaux dans ce domaine. C'est un problème de santé publique. Pourtant, il est important de soulager les gens. Avec la DHEA, nous pourrions donner aux Français la possibilité d'utiliser quelque chose de très en vogue dans d'autres pays. Mais l'Etat manque de courage.

Supposons qu'un Français fasse doser sa DHEA, et s'aperçoive que son taux est très bas. Lui conseilleriez-vous d'en prendre ?
Il n'en a pas le droit aujourd'hui. Mais si quelqu'un a un taux très bas - je donne là un conseil non médical, mais de pure logique - je lui dirais qu'il ne risque pas grand-chose à faire l'essai d'une prise de DHEA. Des millions d'Américains en prennent et ils ne sont pas morts.

Thierry Souccar Sciences & Avenir - N°625 - page 50 - 793 mots
http://www.sciences-et-avenir.com/polemique/SAart2.html


Accueil Nouveautéswbm@esculape.com Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente