Hyperéosinophilies : démarche diagnostique
Adresse http://www.univ-lille2.fr/immunologie/hei/diagnos.htm


Hyperéosinophilies et signes respiratoires :

Contexte évocateur de :

 
Toute cause d'épanchement pleural peut entraîner un afflux local d'éosinophiles (pleurésie à éosinophiles post-traumatique notamment).

L'asthme avec hyperéosinophilie élevée et persistante doit faire rechercher d'autres causes (asthme intrinsèque, parasitose, ABPA, Syndrome HyperEosinophile (SHE)) et surtout une maladie systémique (angéite de Churg et Strauss).

Dans certaines circonstances, aucune cause n'est retrouvée: c'est le cas devant certains tableaux cliniques évoquant un syndrome de Löffler ou surtout devant une pneumonie chronique à éosinophiles (Maladie de Carrington).
 
 

Hyperéosinophilies et signes cutanéo-muqueux :

Contexte évocateur :

Le prurit est un signe fréquent d'alarme ou d'accompagnement de l'hyperéosinophilie associée Des aphtes avec hyperéosinophilie
 
Différentes dermatoses éosinophiliques plus rares ont été décrites : Hyperéosinophilies et signes hépato-digestifs :

Contexte évocateur :

Atteintes hépatiques avec hyperéosinophilie Hyperéosinophilies et signes de vascularites :

Contexte évocateur :

 
Hyperéosinophilies et signes musculaires :

Contexte évocateur :

Hyperéosinophilies et signes cardiaques

Contexte évocateur :

Hyperéosinophilies et autres signes associés :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Retour au Sommaire