uricemie
Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
URICEMIE - ACIDE URIQUE
Source: Documentation Laboratoire Houdé - Dr Jérôme LEHMANN

Valeurs < normale

  • Trt/médicament hypouricémiant
  • Cancer pulmonaire(surtout)
  • Déficit héréditaire en xanthine oxydase
  • Hormone diurétique (hyper)
  • Insuffisance hépatique sevère
  • Lymphome
  • Syndrome de Fanconi,
    aplasie congénitale de la moelle osseuse


  • Valeurs normales


  • ENFANT : 20 à 50 mg/l - 120 à 300 µmol/l
  • FEMME : 20 à 60 mg/l - 120 à 360 µmol/l
  • HOMME : 30 à 70 mg/l - 180 à 420 µmol/l





  • Valeurs > normale

  • Hyperuricémie alimentaire
  • exagération de la synthèse endogène des purines
  • diurétiques thiazidiques, ciclosporine A, pyrazinamide
  • Acidocétose diabétique
  • Déshydratation
  • Insuffisance rénale chronique
  • Jeûne prolongé
  • Leucémie traitée
  • Psoriasis
  • Régime alimentaire trop riche en purines
  • Saturnisme
  • Toxémie gravidique

  • Voir également La goutte
    Voir également Diététique de l'hyperuricémie

    Hypersenbilité à l’allopurinol: un risque inutile dans les hyperuricémies asymptomatiques

    Il est donc important de rappeler que l'hyperuricémie asymptomatique n'est pas une indication au traitement par l'allopurinol. Il faut par ailleurs, adapter la posologie en cas d’insuffisance rénale.

    La leçon de la semaine du 17 Septembre 2005 du BMJ est inspirée d’un cas clinique d’hypersensibilité fatale à l’allopurinol (Zyloric ®) chez un homme de 80 ans traité pour une hyperuricémie asymptomatique.
    Les auteurs rappellent que 2% des patients sous allupurinol développent des réactions cutanées. Un syndrome d’hypersensibilité est plus rare (0,4%) mais peut être fatal dans 25% des cas. Sous allopurinol, ce syndrome d’hypersensibilité survient plus particulièrement chez les patients avec une insuffisance rénale ou recevant un traitement concomitant par un thiazidique. L’absence de lymphadénopathie en général ainsi qu’une atteinte rénale fréquente le distinguent des syndromes d’hypersensibilité engendrés par d’autres médicaments. Le mécanisme exact de ce type d’accident sous allopurinol n’est pas élucidé, certains éléments suggèrent l’association de facteurs immunologiques et l’accumulation de métabolites tels que l’oxypurinol.

    Environ 5% de la population et 25% des patients hospitalisés ont une hyperuricémie, ils sont pour la plupart asymptomatiques et ne développeront jamais de goutte. Il est donc important de rappeler que l'hyperuricémie asymptomatique n'est pas une indication au traitement par l'allopurinol. Il faut par ailleurs, adapter la posologie en cas d’insuffisance rénale.

    Gutierrez-Macias A. et al. Fatal allopurinol hypersensitivity syndrome after treatment of asymptomatic hyperuricaemia. BMJ, Septembre 2005, 331:623-624
    Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente