Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
Vaccination contre
rougeole - rubéole - oreillons

BEH 22 mars 2011 / n° 10-11

Depuis 2008, une épidémie de rougeole sévit en France liée à un taux de couverture vaccinale insuffisant pour éliminer la maladie42 (90% pour une dose à l'âge de 24 mois en 2007) et un rattrapage vaccinal insuffisant laissant un nombre important d'adolescents et de jeunes adultes non immunisés.

Schémas vaccinaux rougeole, oreillons, rubéole
NB : Le ROR est remplacé par PRIORIX ou M-M-RVAXPRO

1/ Enfants âgés de 12 à 24 mois : une dose du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole à 12 mois et une 2ème dose entre 13 et 24 mois.

2/ Pour les enfants accueillis en collectivité avant l'âge d'un an : une dose de vaccin trivalent à 9 mois et une 2ème dose entre 12 et 15 mois.

3/ Les personnes nées depuis 1980 et âgées de plus de 24 mois : deux doses au total de vaccin trivalent, quels que soient les antécédents visà- vis des trois maladies

4/ les personnes nées avant 1980 non vaccinées et sans antécédent de rougeole ou dont l'histoire est douteuse et exerçant des fonctions médicales, paramédicales ou en charge de la petite enfance, doivent recevoir une dose de vaccin trivalent.
Pour l'ensemble de ces personnes la vaccination peut être pratiquée sans contrôle sérologique préalable.

5/ Autour d’un cas de rougeole, pour les personnes potentiellement réceptives :
  • Enfants âgés de 6 à 8 mois : une dose de vaccin monovalent dans les 72 heures suivant le contage présumé
  • Enfants âgés de 9 à 11 mois non encore vaccinés : une dose de vaccin trivalent dans les 72 heures suivant le contage présumé, la seconde dose sera administrée entre 12 et 15 mois
  • Personnes âgées de plus de un an et nées depuis 1980 : mise à jour du calendrier vaccinal pour atteindre deux doses de vaccin trivalent
  • les personnes nées avant 1980 non vaccinées et sans antécédent de rougeole ou dont l'histoire est douteuse et exerçant des fonctions médicales, paramédicales ou en charge de la petite enfance, doivent recevoir une dose de vaccin trivalent.
    Pour l'ensemble de ces personnes la vaccination peut être pratiquée sans contrôle sérologique préalable.

    La maladie est à déclaration obligatoire

. Plus de 7 000 cas ont été notifiés entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2010.
La distribution des cas en fonction de l’âge a évolué entre 2008 et 2010 : une augmentation de la proportion de personnes âgées de moins d’un an et de 20 à 29 ans est notée.

Parmi les cas déclarés en 2010, la proportion de personnes vaccinées avec une dose atteint 22% chez celles nées entre 1980 et 1991, alors qu’elle n’est que de 12% pour l’ensemble des cas.

L’augmentation de la couverture vaccinale à deux doses des enfants avant l’âge de 2 ans (qui doit atteindre au moins 95% pour la première dose et 80% pour la seconde), l’administration plus précoce de la seconde dose et le rattrapage des sujets réceptifs (adolescents et jeunes adultes) devraient permettre à terme l’interruption de la transmission des trois maladies.

Tous les enfants, à l’âge de 24 mois, devraient avoir reçu deux doses du vaccin trivalent contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

La première dose est recommandée à l’âge de 12 mois et la seconde entre 13 et 24 mois (respecter un délai d’au moins un mois entre les deux vaccinations).
Cette seconde vaccination ne constitue pas un rappel, l’immunité acquise après une première vaccination étant de longue durée. Elle constitue un rattrapage pour les enfants n’ayant pas séroconverti, pour un ou plusieurs des antigènes, lors de la première vaccination.

Dans l’hypothèse où la seconde dose n’a pu être effectuée au cours de la deuxième année, elle peut être administrée plus tard.

Les personnes nées depuis 1980 devraient avoir reçu au total deux doses de vaccin trivalent, en respectant un délai minimum d’un mois entre les deux doses, quels que soient les antécédents vis-à-vis des trois maladies.

Recommandations particulières Il est recommandé d’avancer la première dose de vaccin dès l’âge de 9 mois avec un vaccin trivalent pour les enfants gardés en collectivité ; dans ce cas, l’administration de la deuxième dose du vaccin trivalent est recommandée entre 12 et 15 mois et suffit.

Texte complet BEH 10-11 / 22 mars 2011 [Lire](BEH)
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente