Accueil Recherche NouveautésEmail webmaster Tous les textes - FMCSommaire généralPage précédente
MÉDICAMENTS SOUS SURVEILLANCE
4 février 2011 - Dr H. Raybaud



Docteur,vous avez vacciné ma fille .
On fait quoi maintenant ?

La liste des 77 médicaments placés sous surveillance renforcée a été publiée.
Les vaccins Gardasil et Cervarix en font partie
Faut-il s'inquiéter ?
Faut-il prendre rendez-vous d'urgence chez le médecin ?

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé a donc publié la liste des 77 médicaments placés sous la "surveillance renforcée" des autorités. En clair, une liste de médicaments dont les risques vont être ré-étudiés.
A l'issue de ces études, certains pourront être, si besoin, retirés du marché.
Selon Didier Houssin, le Directeur général de la santé, "il ne s'agit pas d'une liste noire, ni d'une liste de médicaments à éviter".
Les médicaments de cette liste seront surveillés "soit parce qu'ils sont nouveaux, soit parce qu'on craint qu'ils aient des effets inattendus".

A l'inverse d'un arrêt de commercialisation, pas de retour possible.
A vous de voir ....

Revoir
Pourquoi la vaccination contre les virus HPV me pose problème [Lire]


===========================================

Par ailleurs

Haut Conseil de la santé publique
AVIS du 17 décembre 2010 relatif à la vaccination contre les infections à papillomavirus humains
des jeunes filles âgées de 14 à 23 ans

Le Haut Conseil de la santé publique, après avis du Comité technique des vaccinations :
    Rappelle les recommandations déjà formulées par le Comité technique des vaccinations et le Conseil supérieur d’hygiène publique de France, section des maladies transmissibles dans leur avis du 9 mars 2007, et notamment :

  • la nécessité d’organiser le dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus sur l'ensemble du territoire, la vaccination contre les HPV 16 et 18 ne pouvant s'y substituer

  • la nécessité de faire obligation aux firmes produisant ou amenées à produire un vaccin HPV de promouvoir simultanément dans leur communication l’utilisation de ce vaccin et le dépistage des lésions du col de l’utérus

  • de mentionner l’absence d’efficacité sur la prévention de l’ensemble des cancers du col de l’utérus

    [Texte complet]
.
Accueil NouveautésEmail webmaster Sommaire FMC Sommaire généralPage précédente